Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #jeux de societe catégorie

Guillotine de Paul Peterson (2004 - Editions Play factory)

Guillotine est un jeu de cartes pour 2 à 5 joueurs âgés de 10 ans au minimum pour des parties de 30 mn environ. Ici les joueurs incarnent des bourreaux durant la révolution française et doivent couper les têtes de plus haut rang possible. Le jeu est constitué de 50 cartes nobles et 60 cartes action.

 

Le jeu se joue en trois manches. 
Avant de commencer chaque joueur reçoit 5 cartes actions. Au debut de chaque manche 12 cartes nobles sont alignés sur l'aire de jeu, face visible. Ces cartes représentent la "file d'attente" pour la guillotine. La célèbre machine étant à l'extrémité droite de la file. 
A son tour, chaque joueur peut piocher une cartes action, en jouer une, puis prendre le noble le plus proche de la guillotine. Les cartes actions permettent de changer la place de certaines cartes nobles, d'en ajouter ou d'en retirer, de piocher des cartes actions supplémentaires.
Le but du jeu est bien sur de récupérer les aristocrates les plus importants (ceux qui ont la plus forte valeur) en utilisant ses cartes actions. Un noble rapporte 2 points, un duc, 3 points, le roi, 5 points, etc ! 
A la fin de la troisième manche, une fois que tous les nobles ont été éxécutés, le jeu se termine et le joueur ayant le plus grand nombre de points est déclaré grand bourreau ! 
Aucun changement à noter dans cette nouvelle édition dans les règles et même pour les illustrations.

Un aperçu des cartes nobles

J'ai fais le compte et en l'espace de 6 ans j'ai joué à plus de 200 jeux de société divers et variés, mais il m'arrive encore parfois de découvrir, grâce aux amis, des petits jeux bien sympathiques comme ce Guillotine dont la 1ère édition est sortie en 2004. C'est à la version de 2007 à laquelle j'ai joué et je remercie Ludovic de me l'avoir fait découvrir.

 

Un aperçu des cartes action

Le jeu n'est malheureusement plus édité donc il faut guetter les sites d'occasion ou les brocantes de jeux mais un conseil, si vous tombez dessus, saisissez le.

Voir les commentaires

Mölkky (1996 - Editions Tactic France)

Créé par la société finlandaise Tuoterengas, spécialisée dans l'insertion professionnelle et sociale, le Mölkyy connaît un succès grandissant depuis son arrivée en France en 2006.

 

Il s'agit d'un jeu de quilles en bois de bouleau constitué de 12 cylindres de 15 cm de haut dont la base est plate et le sommet biseauté à 45° et sur lequel est inscrit un n° unique (de 1 à 12) et un bâton cylindrique à lancer (le fameux Mölkky) qui mesure 22,5 cm.

 

Le jeu se joue à partir de 2 joueurs et peut faire participer de nombreux autres joueurs répartis en différentes équipes de 2 à 4 joueurs.

 

Le principe du jeu est de faire tomber des quilles en bois à l’aide d’un lanceur appelé Mölkky. Les quilles sont marquées de 1 à 12. La première équipe arrivant à totaliser exactement 50 points gagne la partie.

 

Au début d’une partie, les quilles sont placées à environ 4 mètres des joueurs. Lorsqu’une quille a été abattue, on la redresse sur son pied (et non à la tête), le numéro face à la zone de lancer, juste là où elle se trouve et sans la soulever du sol. C’est ainsi qu’au cours de la partie, les quilles s’éparpillent et s’éloignent.

Les joueurs (ou équipes) jouent chacun à leur tour. On ne rejoue pas immédiatement lorsqu’on a fait un raté.

 

Placement des quilles au départ de la partie :

molkky-position-798.gif

 

Compter les points :

Pour abattre les quilles, les joueurs lancent le Mölkky.

Tous les styles de lancers sont autorisés, à partir du moment où le lancer n’est pas dangereux pour les personnes autour.

Il y a deux façons de marquer des points :

– si un joueur fait tomber plusieurs quilles, il gagne autant de points que de quilles abattues.

– si un joueur fait tomber une seule quille, il gagne autant de points que le nombre inscrit dessus.

Exemple :

un joueur vise la quille n°12 et la fait tomber seule, il marque 12 points.

s’il fait tomber la n°12 et dans le même temps la n°4, il ne marque que 2 points.

 

On comprend donc aisément que ce jeu peut faire appel tantôt à la force (faire tomber le plus de quilles en un coup) tantôt à la précision et à l’adresse. L’exemple ci-dessus montre bien qu’une petite maladresse peut faire perdre beaucoup de points !

Attention : une quille n’est considérée comme abattue que si elle est tombée entièrement sur le sol et ne repose sur aucune autre. Si elle se trouve en équilibre sur un élément de terrain naturel, souche d’arbre, grosse racine, tronc d’arbre… elle n’est pas considérée comme tombée. Si la quille repose sur un élément artificiel, bordure en ciment, planche de délimitation de terrain… elle est considérée comme tombée au sol. Si une quille est couchée sur le sol et une autre repose en équilibre sur une bordure artificielle, il faut donc compter 2 quilles au sol, soit 2 points.

L’équipe gagnante est la première qui arrive à totaliser exactement 50 points.

La manche s’arrête.

Si une équipe dépasse ce score, elle retombe à 25.

Élimination : Le joueur (s’il est tout seul) ou l’équipe qui fait trois blancs consécutifs (trois lancers au cours duquel aucun point n’est marqué, ou un mordu sur la ligne de lancement) est éliminé. Bien entendu, si tous les joueurs sont éliminés avant que quiconque atteigne 50 points, le dernier en jeu a gagné.

 
J'ai fais découvrir ce jeu cette année pendant les fêtes de mon village et il a connu un succès immédiat. Ce que j'apprécie avec ce jeu c'est qu'il est accessible aux personnes de tous âges, qu'il permet de de retrouver en extérieur et qu'il donne l'envie du défi. Il s'agit d'un jeu proche de la pétanque par certains points avec la convivialité comme point commun. Alors, tenté par une partie ?
 
Ce jeu de plein air est disponible dans les boutiques de sport, de jouets ou de jeux de société. Il existe plusieurs tailles de jeux qui vont de 20 à 35€.
 

Présentation des règles par la fédération française de Mölkky

Voir les commentaires

Kingdomino de Bruno Cathala (2016 - Editions Blue Orange)

Kingdomino est un jeu de pose de tuiles et développement pour 2 à 4 joueurs qui se joue à partir de 8 ans pour des parties d'environ 15 mn. Dans Kingdomino, chaque joueur incarne un seigneur en quête de terres pour étendre son royaume.

Le royaume comptabilisant le plus de points l'emporte. Chaque royaume devra être circonscrit dans un carré de 5 x 5 (une tuile comprenant 2 carrés comme un domino) à partir d'une tuile neutre de départ ou se trouve notre joli château en 3D à notre couleur. Ce royaume est constitué de 6 différents types de terrains (champs de blé, lacs, montagnes, forêts, prairies, mines d'or).

 

Pour des parties de 3 ou 4 joueurs, chaque participant prend une tuile de départ, un roi de couleur (2 rois chacun pour les parties à 2 joueurs) et le château de la couleur correspondant. Toutes les tuiles sont mélangées et placées dans la boîte de jeu pour aller les piocher ensuite.

 

On sort de la boîte autant de tuiles que de joueurs autour de la table (pour les parties à 2 joueurs, 4 tuiles sont sorties). Ces tuiles portent un numéro sur leur verso, ce qui sera utile pour placer immédiatement les tuiles dans l'ordre croissant en partant de la boîte de jeu pour former une colonne de tuiles. Un des joueurs prend ensuite tous les rois dans sa main et les sort un par un. Le joueur dont c'est le roi qui a été tiré, le place en face de la tuile qu'il souhaite acquérir, ainsi de suite pour tous les autres rois du jeu. Lorsque tous les dominos ont été sélectionnés, on sort d'autres tuiles pour constituer une 2e colonne à côté de la 1ère.

 

Un aperçu du beau matériel du jeu

 

En commençant par la tuile du haut de la colonne, le joueur correspondant devra prendre la tuile et la connecter au reste de son royaume. Comme pour les dominos classiques, il faut qu'un des territoires visible sur la tuile corresponde au minimum à un autre territoire présent dans son royaume. La tuile de départ où se trouve le château du joueur est un territoire neutre donc acceptant tous types de terrains.

 

Si le joueur prend une tuile qu'il est impossible de connecter en suivant les règles de pose ci-dessus, il doit défausser la tuile en question. Le jeu se poursuit jusqu'à épuisement de la pioche de tuiles. On comptabilise le nombre de points que lui rapporte tous les domaines de son royaume. On entend par domaine, un groupe de cases connectées horizontalement ou verticalement du même type de terrain. Chaque domaine rapporte autant de points de prestige que son nombre de cases multiplié par le nombre de couronnes (présentes sur certaines tuiles) présentes sur le domaine. Celui ayant obtenu le plus grand score.

Le jeu bénéficie de magnifiques illustrations de Cyril Bouquet et s'adresse aussi bien aux petits qu'aux grands avec ce subtil choix de tuiles qui permet à celui ayant récupéré la tuile la moins intéressante lors d'un tour, d'être le 1er à choisir sa tuile dans la colonne suivante.

 

Ce jeu que je vous recommandais à Noël dernier ici vient de remporter cette semaine le prix le plus prestigieux du monde ludique à savoir le Spiel Des Jahres. Une juste récompense pour mon auteur de jeu préféré à qui l'on doit entre autres, Mr Jack, Mundus Novus, Mow, Noé, Oriya, Dice Town, Jamaica, Cyclades, Tomahawk, Le petit prince, Raptor, Abysse, Yamataï, 7 wonders Duel, Pocket madness.....etc.

 

Photo de la cérémonie du Spiel Des Jahres (source site Brunocathala.com)

 

Bruno a su trouver ici la parfaite alchimie entre jeu aux règles très simples mais avec comme toujours un brin de filouterie pour que cela puisse être apprécié aussi bien par les enfants que par les adultes. Cette récompense va sans aucun doute rendre le jeu plus visible, ce qui est franchement mérité. Le jeu est déjà un tel succès, qu'une extension "Queendomino" est prévu pour octobre prochain.

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 76 avenue de la République à Vincennes, alors allez y nombreux !

 

Kingdomino est disponible à 16,90€.

 

Ci-dessous l'explication vidéo par l'excellent Yahndrev

La vidéorègle de l'excellent Yahndrev

Voir les commentaires

Paris Est Ludique 2017 : Le festival où l'on joue

Comme chaque année à cette période se tient le plus grand évènement ludique de région parisienne, à savoir le festival de jeux de société Paris Est Ludique. Déplacé depuis l'an dernier sur la pelouse de Reuilly, le festival a encore battu des record d'affluence cette année avec 16000, soit 3000 de plus que l'an dernier.

 

Ce succès prouve que de plus en plus de gens se sont mis à jouer et pour ma part je trouve que c'est une très bonne nouvelle en cette période du tous connectés. Cette année, le beau temps était au rendez-vous, les tables de jeux ne désemplissaient pas, les auteurs, illustrateurs, éditeurs et distributeurs étaient là pour mettre en avant leurs nouveautés, leurs titres phares dans des versions surdimensionnées vraiment attrayantes ou bien des titres non encore disponibles, dans des versions prototypes bien avancées.

 

River Dragons de Roberto Fraga en version surdimensionnée. Un jeu de programmation d'actions bien filou !

 

Parmi les titres qui suscitaient le plus de curiosités, il y avait Imaginarium de Bruno Cathala et Florian Sirieix à paraître chez Bombyx. Je n'ai pas pu y jouer mais j'ai observé un bout de partie et ce qui saute aux yeux c'est la qualité du matériel recréant un univers steampunk du plus bel effet. Nous sommes ici en présence d'un gros jeu de gestion et stratégie qui se joue de 2 à 5 joueurs pour des parties n'excédant pas 1h30.

 

Imaginarium de Bruno Cathala et Florian Sirieix à paraître en 2018 chez Bombyx

 

Parmi les extensions attendues, on pouvais jouer à celles de Splendor et Kingdomino.

 

Queendomino, une extension de l'excellent Kingdomino

 

Parmi les futurs jeux qui m'ont tapé dans leur oeil avant tout pour leur belle esthétique, il y avait Kimonos à paraître chez Superlude. Les illustrations de Naïade sont à tomber :

 

Le magnifique Kimonos illustré par Naïade

Pour ce qui concerne mon butin, 2 nouveautés et un jeu sorti en 2015. Deux jeux de défausse : Poule mouillée de David Parlette chez Piatnik, Hippy de Martin Nedergaard Andersen chez Helvetiq et enfin La glace et le ciel de Florent Tosacno, un jeu de cartes coopératif sur une thématique écologique très présente.

 

 

Voilà une belle édition qui comme chaque année a pu exister grâce à tous les bénévoles qui font un travail vraiment incroyable. Merci à Catherine, Sylvie et ses deux amies et à tous ceux avec qui j'ai pu jouer ou simplement discuter. Une petite pensée pour Yaël et Vincent qui m'ont fait découvrir ce festival en 2013 et qui n'ont pas pas pu être de la partie cette fois ci.

 

Voir les commentaires

Hanabi d'Antoine Bauza (2011 - Editions Cocktail Games)

Après 7 Wonders, Hanabi est sans aucun doute le jeu le plus connu et ayant remporté le plus de succès à son auteur, le génial Antoine Bauza. Nous sommes ici en présence d'un petit jeu de cartes se jouant de 2 à 5 joueurs âgés d'au moins 8 ans pour des parties inférieures à 30 mn.

 

Il s'agit d'un jeu coopératif où les joueurs vont devoir faire équipe pour fabriquer les plus beaux feux d'artifices. L'originalité ici est que les joueurs vont devoir tenir leurs cartes à l'envers dans leurs mains, de sorte que seuls les autres joueurs voient leur cartes et pourront aider leurs compagnons de jeu.

 

Le but du jeu est de constituer 5 séries de cartes (1 par couleur) et cela dans l'ordre croissant (cartes numérotées de 1 à 5). Au début de la partie, le jeu de cartes est mélangé et chaque joueur reçoit 5 cartes qu'il tient donc à l'envers. Ensuite lors de son tour, le joueur actif doit effectuer une action au choix parmi 3 :

 

Donner une information sur le jeu d'un autre joueur en désignant la ou les cartes concernées (information sur une couleur par exemple : "tu as une carte rouge ici ou 2 cartes noires une ici et l'autre là" ou bien une information sur une valeur "tu as une carte de valeur 5 ici") :

 

  • Ajouter une carte de son jeu au feu d'artifice (séries de cartes posées au centre de la table).
  • Défausser une carte de son jeu pour avoir le droit de donner une information supplémentaire. 
  • Après avoir joué, chaque joueur devra avoir 5 cartes en main (en piochant une carte si nécessaire).

Si mes 5 séries complètes de 5 couleurs est accomplie, le partie s'arrête et la partie est gagnée pour tous les joueurs.

 

Si la pioche se vide, il y a un comptage de points en fonctions des séries en cours qui déterminera la qualité de la prestation qui va de "horrible...huées de la foule" à "légendaire, petits et grands sans voix, des étoiles plein les yeux".

 

La mécanique de ce jeu est vraiment originale et les cartes sont de toute beauté pour des parties vraiment agréables.

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 76 avenue de la République à Vincennes, alors allez y nombreux !

 

 

Hanabi est disponible à 9,50€.

 

Ci-dessous l'explication vidéo par l'excellent Yahndrev

Voir les commentaires

Gloom de Keith Baker (2005 - Editions Edge Entertainment)

Gloom est un sympathique jeu de cartes à l'humour très noir pour 2 à 4 joueurs d'au moins 14 ans et une durée d'une heure environ.

 

Dans ce jeu chaque joueur est à la tête d'une famille ressemblant à la Famille Adams et l'objectif est de leur faire subir les pires atrocités pour faire baisser leurs points de moral ou encore mieux, les tuer.

 

 

L'originalité est qu'en plus de cartes personnages de base, chaque joueur aura la possibilité de superposer sur ses cartes ou celles de ses adversaires des cartes transparentes ajoutant un effet, masquant ou ajoutant des point de moral, modifiant l'effet de la carte situées juste en dessous ou alors amenant la mort.

 

Le thème est original, l'interaction forte et les crises de rires ne manquent pas. Bref, un jeu à l'humour noir assumé qui plaiera à petits et grands.

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 76 avenue de la République à Vincennes, alors allez y nombreux !

 

Gloom est actuellement en rupture éditeur mais est au prix de 21,90€. Vous pourrez sûrement le trouver sur des sites de jeux d'occasion comme par exemple https://www.okkazeo.com

Voir les commentaires

En garde de Reiner Knizia (2007 - Editions Ferti games)

L'édition initiale de ce jeu est sortie en 1994 mais c'est de l'édition 2007 dont je vais vous parler. En Garde est un jeu pour 2 joueurs d'au moins 8 ans pour des parties de 30 mn environ. Ambiance cape et d'épée pour ce jeu où les joueurs incarnent des adversaires qui vont s'affronter à l'épée.

 

Ce qui frappe dès le début est la qualité du matériel constitué d'un décors en 3D et de deux figurines en plomb représentant nos personnages. Une pioche commune de 25 cartes (numérotées de 1 à 5 et leur permettant d'avancer, reculer, attaquer directement, attaquer indirectement, défendre).

 

Chaque joueur va se constituer une main de 5 cartes issues de la pioche et lors de son tour, il s'agit de joueur une carte ou plusieurs cartes de sa main et d'en appliquer l'effet. Les effets sont les suivants :

 

  • Avancer ou reculer du nombre de cases indiqués sur la carte.
  • Attaquer directement en jouant une ou des cartes dont la valeur est égale à la distance entre les figurines. Le joueur attaqué peut contrer l'attaque en jouant le même nombre et valeurs de cartes. Si le je joueur ne peut parer l'attaque, il perd la manche.
  • Attaquer indirectement en jouant une carte de déplacement vers l'avant + une ou plusieurs cartes attaque. Le joueur attaqué peut contrer comme expliqué précédemment. Si le joueur attaqué ne peut pas ou ne veut pas parer, il doit jouer une carte de déplacement vers l'arrière.

 

Le premier joueur à gagner 5 manches, l'emporte.

L'immersion est totale dans ce jeu car le matériel aide beaucoup. Il existe une version de voyage qui permettra de ressortir le jeu plus souvent car il faut un certain temps pour assembler le décors. Nous avons là tout de même un bon jeu de guessing très bien rendu.

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 76 avenue de la République à Vincennes, alors allez y nombreux !

 

 

En garde est disponible à 18,90€.

 

Vidéorègle de En garde par l'excellent Yahndrev

Voir les commentaires

Smallworld de Philippe Keyaerts (2009 - Editions Days of wonder)

Aujourd'hui c'est d'un classique du jeu moderne dont je souhaite vous parler. Il s'agit du jeu de plateau Smallworld qui se joue de 2 à 5 joueurs âgés d'au moins 8 ans pour des parties de 75 minutes environ.

 

Nous sommes ici en présence d'un jeu de conquêtes de territoires dans un monde 'héroïque fantasy ou chaque joueur va choisir au début de la partie, d'incarner l'un des 14 peuples ayant chacun leur capacité propre associé à un pouvoir spécial. Chaque joueur reçoit les tuiles de son peuple et commence à se déployer sur le plateau de jeu représentant de nombreux territoires.

 

Chaque joueur doit commencer sur des territoires se trouvant au bord du plateau en positionnant deux tuiles. Ce chiffre peut varier en fonction du type de territoire, du nombre d'adversaires et de constructions présents sur le territoire. Une fois son déploiement terminé, le joueur actif gagne des points de victoire selon le nombre de territoires occupés.

 

 

Lors des tours suivants, deux possibilités se présentent au joueur : Continuer à s'étendre avec son peuple actuel ou mettre son peuple en déclin (ce peuple peut continuer à rapporter des points mais ne fait rien d'autre), ce qui lui permettra de choisir un nouveau peuple au tour suivant pour poursuivre sa conquête des territoires.

 

La fin de la partie survient au bout d'un nombre de tours dépendant du nombre de joueurs autour de la table. Le joueur ayant le plus de points emporte la victoire.

 

 

Les règles sont simples et le matériel, comme toujours chez Days of wonder, magnifique. Le plus compliqué au début est de faire son choix entre tous les peuples combinés aux nombreux pouvoirs disponibles. Il y a en tout 280 combinaisons possibles donc imaginez la rejouabilité.

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 76 avenue de la République à Vincennes, alors allez y nombreux !

 

 

Smallworld est disponible à 39,90€.

 

 

Au vu du succès de ce jeu, des déclinaisons ont été faites avec Smallworld Realms, Smallworld underground, et de nombrables extensions qui renouvellent un peu les parties et permettent de jouer à 6 joueurs par exemple.

Une présentation des règles par les amis de Ludovox

Voir les commentaires

Gygès de Claude Leroy (1984/ 2011 - Gigamic)

Gygès est un jeu abstrait pour 2 jours d'au moins 8 ans et des parties d'environ 15 mn.

 

Si ce jeu fait aujourd'hui partie de ma ludothèque, c'est grâce à l'un de mes auteurs de jeux préférés, il s'agit de Mr Bruno Cathala qui dans une interview au site "Jeux viens à vous" relayé par Tric Trac a déclaré que Gygès est LE jeu ultime. Les règles sont ultra simples mais la stratégie est très complexe. "La simplicité des dames combinée à la réflexion des échecs" selon Mr Bruno.

 

Le jeu est sorti en 1984 mais c'est de l'édition 2011 paru chez Gigamic dont je vais vous parler. Nous sommes ici en présence d'un plateau en bois constitué d'un carré de 6 x 6 emplacements circulaires + un emplacement "but" de chaque côté des joueurs. Les 12 pièces coniques n'appartiennent à personne ; 2 pièces de 1 étage, 2 de 2 étages et 2 de 3 étages. 

 

Le but du jeu est d'être le 1er à amener une pièce sur l'emplacement "but" adverse. Au début du jeu les joueurs se répartissent les 12  pièces et les placent à tour de rôle sur la ligne la plus proche d'eux. Ensuite chacun son tour, les joueurs déplacent une pièce en respectant 3 contraintes :

  • une pièce se déplace d'un nombre de case égal au nombre d'étages qu'elle possèdent (de 1 à 3 cases donc),
  • il faut toujours déplacer une pièce se trouvant sur la ligne la plus proche de soi,
  • les déplacements se font de manière orthogonale dans les 4 directions et il est possible de changer de direction au cours de son mouvement (pas de diagonale),
  • il est interdit de sauter par dessus une pièce,
  • Si une pièce finit son mouvement sur une case vide, le tour s'arrête et c'est au joueur suivant de jouer,
  • Si une pièce finit son mouvement sur une autre pièce, elle rebondit sur la pièce en place et entame immédiatement un nouveau mouvement de 1, 2 ou 3 cases. Ce nouveau mouvement est fonction de la taille de la pièce sur laquelle elle rebondit.
  • Il n'est possible d'atteindre la case but adverse qu'en fin de mouvement,

Ce jeu est terriblement malin et les parties sont vraiment très tendues lorsque vous commencez à bien connaître le jeu. Les premières parties peuvent être très rapides (j'ai perdu une partie au bout de moins de 5 mn de jeu !).

 

Si vous aimez les jeux de type Abalone ou Quarto, ce jeu est fait pour vous !

 

Actuellement en rupture éditeur, il est néanmoins possible de le trouver en occasion ou dans certaines librairies vendant des jeux de société.

 

Merci Mr Bruno

 

Voir les commentaires

Mow de Bruno Cathala (2008 - Editions Hurrican)

Mow est un jeu de cartes pour 2 à 5 joueurs à partir de 7 ans et des parties de 15mn environ.

 

Dans ce jeu les joueurs incarnent des fermiers dont l'objectif est de rassembler leurs troupeaux de vaches en évitant au maximum celles qui sont accompagnées de mouches pour ne pas infester leur étable.

 

Le jeu est constitué uniquement de 48 cartes numérotées de 0 à 16 représentant des vaches dans différentes familles avec ou sans mouches (selon les familles, il y aura une, deux, trois ou cinq mouches).

 

Après avoir mélangé le paquet de cartes, on en distribue 5 à chaque joueur. Le reste des cartes constitue la pioche. Une carte représentant une flèche est posée devant le 1er joueur avec la flèche orientée vers le joueur situé à sa gauche. Le 1er joueur pose une première carte vache au centre de la table.

 

A son tour de jeu, chaque joueur doit poser une carte vache de valeur inférieure ou supérieure aux cartes posées sur la table. Il finit son tour en piochant une carte. Dans le cas où un joueur se verrait dans l'impossibilité de poser une carte, il doit prendre toutes les cartes du troupeau et ramener ses vaches à l'étable.

 

Certaines cartes ont des capacités spéciales mais sont accompagnées de 5 mouches : 

  • la vache serre file (une carte de valeur 0 et une autre de valeur 16) permet de bloquer une extrémité du troupeau.
  • la vache acrobate (2 cartes) permet de se poser sur une carte 7 et 9 du troupeau
  • la vache retardataire (pas de chiffre sur cette carte) est une carte qui peut se placer dans un espace libre entre deux numéros.

 

Chaque fois qu'une carte spéciale est posée par un joueur, celui-ci peut changer le sens de jeu en orientant la carte flèche dans le sens désiré.

 

Lorsque la dernière carte de la pile est piochée, les joueurs jouent jusqu'à ce qu'un des fermiers ramassent le troupeau. Chaque joueur compte alors le nombre de mouches présentes sur ses cartes et on note les résultats sur une fille de score. On ramasse ensuite toutes les cartes pour jouer une nouvelle manche. Le jeu s'arrête dès qu'un des joueurs atteind ou dépasse les 100 mouches. Le joueur ayant accumulé le moins de mouches est déclaré vainqueur.

Nous sommes en présence d'un jeu de défausse malin, drôle et très filou comme Bruno Cathala sait très bien les imaginer. Ce jeu est vraiment sympa et il a plu à tous les joueurs.

 

Une édition Big a été éditée en 2010 avec un paquet de cartes supplémentaires qui permet de jouer jusqu'à 10 joueurs. De nouvelles cartes spéciales ont été ajoutées avec d'autres effets bien retors.Ah et dès qu'on ouvre la boite on entends le doux meuglement d'une vache du troupeau.

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 76 avenue de la République à Vincennes, alors allez y nombreux !

 

La grande boite de Mow est disponible à 9,90€. 

Video de présentation du jeu par l'excellent Yahndrev

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>