Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paris Est Ludique 2017 : Le festival où l'on joue

Comme chaque année à cette période se tient le plus grand évènement ludique de région parisienne, à savoir le festival de jeux de société Paris Est Ludique. Déplacé depuis l'an dernier sur la pelouse de Reuilly, le festival a encore battu des record d'affluence cette année avec 16000, soit 3000 de plus que l'an dernier.

 

Ce succès prouve que de plus en plus de gens se sont mis à jouer et pour ma part je trouve que c'est une très bonne nouvelle en cette période du tous connectés. Cette année, le beau temps était au rendez-vous, les tables de jeux ne désemplissaient pas, les auteurs, illustrateurs, éditeurs et distributeurs étaient là pour mettre en avant leurs nouveautés, leurs titres phares dans des versions surdimensionnées vraiment attrayantes ou bien des titres non encore disponibles, dans des versions prototypes bien avancées.

 

River Dragons de Roberto Fraga en version surdimensionnée. Un jeu de programmation d'actions bien filou !

 

Parmi les titres qui suscitaient le plus de curiosités, il y avait Imaginarium de Bruno Cathala et Florian Sirieix à paraître chez Bombyx. Je n'ai pas pu y jouer mais j'ai observé un bout de partie et ce qui saute aux yeux c'est la qualité du matériel recréant un univers steampunk du plus bel effet. Nous sommes ici en présence d'un gros jeu de gestion et stratégie qui se joue de 2 à 5 joueurs pour des parties n'excédant pas 1h30.

 

Imaginarium de Bruno Cathala et Florian Sirieix à paraître en 2018 chez Bombyx

 

Parmi les extensions attendues, on pouvais jouer à celles de Splendor et Kingdomino.

 

Queendomino, une extension de l'excellent Kingdomino

 

Parmi les futurs jeux qui m'ont tapé dans leur oeil avant tout pour leur belle esthétique, il y avait Kimonos à paraître chez Superlude. Les illustrations de Naïade sont à tomber :

 

Le magnifique Kimonos illustré par Naïade

Pour ce qui concerne mon butin, 2 nouveautés et un jeu sorti en 2015. Deux jeux de défausse : Poule mouillée de David Parlette chez Piatnik, Hippy de Martin Nedergaard Andersen chez Helvetiq et enfin La glace et le ciel de Florent Tosacno, un jeu de cartes coopératif sur une thématique écologique très présente.

 

 

Voilà une belle édition qui comme chaque année a pu exister grâce à tous les bénévoles qui font un travail vraiment incroyable. Merci à Catherine, Sylvie et ses deux amies et à tous ceux avec qui j'ai pu jouer ou simplement discuter. Une petite pensée pour Yaël et Vincent qui m'ont fait découvrir ce festival en 2013 et qui n'ont pas pas pu être de la partie cette fois ci.