Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un zoo en hiver de Jirô Taniguchi (2009 - Editions Casterman)

Un zoo en hiver de Jirô Taniguchi (2009 - Editions Casterman)

On dit de Taniguchi que c'est le plus européen des mangakas et cela s'explique par son style de dessin qui est très accessible et occidental et ses histoires font que n'importe quel lecteur peut s'identifier aux personnages et aux sujets développés qui sont transposables hors du monde nippon.

Son oeuvre la plus connue est "Quartier lointain" qui a été adapté au cinéma mais ce "Un zoo en hiver" publié en 2008 est vraiment très prenant (il s'agit d'une histoire très autobiographique) puisqu'il raconte l'histoire en 1966 du jeune Hamaguchi qui, lassé de son travail dans une usine de textile, décide d'assouvir sa passion pour le dessin en quittant Kyoto pour la grande ville Tokyo. L'indépendance, le travail, les amis, l'amour, autant de découvertes qui le feront grandir et faire son apprentissage de jeune adulte et lui feront voir la vie autrement.

Très intéressant sur l'univers des mangakas et les relations humaines, "Un zoo en hiver" se lit d'une traite tellement la vie de notre héros est passionante. Le personnage principal est très attachant et le dessin est superbe, comme toujours avec Taniguchi.

Bonne lecture

Un zoo en hiver de Jirô Taniguchi (2009 - Editions Casterman)

Voir les commentaires

Café du soleil (Lyon - 5e arrondissement )

Lyon est une ville où l'on mange très bien et les restaurants ne manquent pas. Je pense aux traditionnels bouchons où l'ambiance familiale et conviviale est vraiment appréciable. Mon quartier préféré est le vieux Lyon et la première fois que j'y suis allé avec mon frère, nous avons fais une pause au Café du soleil qui se trouve Place de la Trinité dans le 5e, à l'angle de la montée du Gourguillon et de la rue St Georges.

La cuisine est excellente et la tradition lyonnaise est à l'honneur avec des produits de qualité. Des recommandations ? Les quenelles sont succulentes, de même que le jambonneau accompagné de ses petites ravioles et le poulet avec son flan de légumes et gratin dauphinois, miam ! rien que d'y penser, j'en ai l'eau à la bouche. Les desserts sont plus communs et sans grande originalité.

En tout cas, oubliez le régime et régalez vous. Je vous laisse ici quelques photos prises en août.

A très bientôt pour une prochaine chronique gourmande !

La traditionnelle quenelle lyonnaise

La traditionnelle quenelle lyonnaise

Jambonneau et ses petites ravioles

Jambonneau et ses petites ravioles

Intérieur du restaurant avec le Soleil trônant au milieu de la salle

Intérieur du restaurant avec le Soleil trônant au milieu de la salle

Voir les commentaires

Skyfall (2012 de Sam Mendes)

Commençons par le point de départ de l'histoire qui voit notre agent secret préféré à la recherche de la liste dérobée des agents britanniques infiltrés et en place dans divers pays du globe. Il doit de plus faire face à des actions terroristes ayant pour cible le siège du MI6.

Le 50e film de la saga est excellent mais à la fois assez différent des derniers épisodes "Casino Royale" et "Quantum of Solace". Différent car il montre un Bond en proie au doute, sombrant dans l'alcool, moins de gadgets high tech, moins de scènes avec les James Bond Girls dont la présence est anecdotique et brève (une déception en ce qui me concerne).

Les + ? Quelques clins d'oeil au passé qui font plaisir, des enjeux dramatiques plus marqués, et un méchant très crédible incarné par un Javier Bardem très à l'aise dans son rôle. La direction artistique est magnifique avec de très beaux décors pour les scènes se déroulant à Shangai et Macao et la toute dernière partie du film.

Enfin de ce qui ne change pas et est toujours aussi bon c'est la scène d'ouverture très spectaculaire avec une poursuite à moto dans les rues d'Istanbul, le générique toujours très soigné et Daniel Craig qui est toujours impeccable dans son style qui peut ne pas plaire à tout le monde mais moi j'adhère complètement.

Je vous laisse avec la belle bande annonce...

Voir les commentaires

Gregory Porter : Be good (2012)

Gregory Porter : Be good (2012)

Voici mon coup de coeur jazz du moment. Gregory Porter est un chanteur et musicien californien qui a sorti en mars dernier son deuxième album "Be good" qui fait suite à un premier album très remarqué publié en 2010 et qui se nommait "Water".

Gregory possède une voix suave et envoutante au service d'une musique soul et jazz et qui fait beaucoup penser au maitre Nat King Cole, source d'inspiration de cet artiste fort talentueux. L'accompagnement musical est discret et les textes sont résolument optimistes.

Je prend comme exemple la chanson titre de l'album "Be good" dont je vous laisse apprécier le très beau clip. Tout en douceur comme ce dimanche.

Gregory sera à l'espace Carpeaux à Courbevoie le 29 janvier 2013.

Voir les commentaires

L'île interdite de Matt Leacock (2010 - Editeur Cocktail games)

L'île interdite de Matt Leacock (2010 - Editeur Cocktail games)

L'île interdite fait partie de cette catégorie de jeux dits coopératifs puisqu'ici tous les joueurs s'associent afin de contrer la mécanique du jeu et atteindre ensemble le même objectif. Il est destiné à des parties de 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans et pour des parties d'environ 30mn.

Formez une équipe d'intrépides aventuriers pour une mission insensée : Récupérer 4 trésors sacrés au milieu des ruines de ce paradis en péril. L'équipe devra travailler ensemble et choisir la meilleure stratégie pendant que l'île sombrera progressivement. En effet, l'eau et la tension montent au fur et à mesure que de la partie et il va falloir faire vite pour récupérer les trésors et s'échapper de l'île tous ensemble.

Ce jeu est un pur régal pour les yeux car les 24 tuiles qui constituent l'île sont superbement illustrées, la mécanique de jeu est implacable et fait monter la tension très vite ! Ce jeu est très addictif et donne envie de recommencer une nouvelle partie dès que vous avez fini la précédente.

Alors tentez l'aventure !

Vous trouverez ci-dessous un extrait de partie en video

Pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric est très professionnel et offre des remises de 5% lorsque vous venez retirer votre commande sur place, du côté de Vincennes.

L'île interdite est proposée au prix de 22,90€

L'île interdite de Matt Leacock (2010 - Editeur Cocktail games)

Voir les commentaires

West Side Story (film de 1961 de Robert Wise et Jerôme Robbins)

West Side Story (film de 1961 de Robert Wise et Jerôme Robbins)

Le retour de la comédie musicale West Side Story au théatre du châtelet me donne l'occasion de parler du film qui fait partie des classiques du cinéma et est un must de la comédie musicale.

Le film est lui même l'adaptation d'un spectacle de Broadway et a récolté 10 oscars l'année de sa sortie (dont meilleur film, réalisateurs, seconds rôles,...).

L'histoire : Il s'agit de celle de Roméo et Juliette transposée dans le New York des années 50 au sein d'une rivalité entre deux bandes de rue (Les Jets : de "vrais" américains et Les Sharks des immigrés portoricains. Ici Roméo s'appelle Tony (Richard Beymer) et Juliette se nomme Maria (Nathalie Wood).

Ce succès est amplement mérité tellement ce film est maitrisé d'un point de vue visuel (la version restaurée restitue de magnifiques couleurs) et artistique (les chorégraphies sont magnifiques notamment lors des scènes de combats. Et que dire de la musique de Leonard Bernstein ? Et bien qu'elle est constituée d'hymnes encore présents dans la mémoire collective. Des chansons comme "Maria" et "América" sont un pur bonheur.

Le film est un plaisir pour les yeux et possède le charme des films de cette époque comme "Diamants sur canapé", léger et charmant. Une de mes scènes préférées est celle où les deux amants mettent en scène leur mariage dans l'atelier de confection de Maria, sur la chanson "One hand, one heart".

Un must que je vous recommande...

Je vous laisse un lien video de cette fameuse scène drôle et très romantique à la fois.

Voir les commentaires

Café Le Baron (Paris 9e)

Café Le Baron (Paris 9e)

En formation toute cette semaine dans le 9e arrondissement, j'ai pu découvrir quelques brasseries très sympas et parmi elles, il y en a une qui m'a beaucoup plu et que je souhaite vous recommander.

Son nom ? Le Café Le Baron situé au 11 rue de Chateaudun dans le 9e entre les stations de métro Le Peletier (Ligne 7) et Chaussée Dantin-Lafayette (Lignes 7 et 9). Ce qui frappe dès l'entrée c'est la déco constituée de fauteuils, les tableaux au mur, le magnifique comptoir qui trône au milieu de la salle principale. Il y a une deuxième salle plus petite située au sous-sol et qui est plus intime avec des tons plus sombres et des murs en pierre couleur crème.

L'accueil et le service sont très bons et les serveurs prévenants. Et dans l'assiette me direz vous ? Et bien là je dirai que c'est un pur régal pour les papilles. Les produits sont excellents et la présentation de qualité.

Au programme de ma tablée (nous étions 9 !) : En entrée : Salade thaï aux crevettes, salade lyonnaise. Les plats sont simples : Filet de flétan avec flan de légumes et sauce au poivron, blanquette de veau et riz basmati et en dessert : camenbert accompagné de salade et sauce au fruits rouges, salade de fruits. Je ne vous parle ici que du menu du jour qui est à 19€ (29€ le soir) mais la carte n'a pas l'air mal non plus.

Je vous laisse le lien vers le site internet pour que vous puissiez juger par vous même.

Et si vous y allez, bon app !

Café Le Baron (Paris 9e)

Voir les commentaires

A history of violence de John Wagner et Vince Locke (2012 - Editions Delcourt)

A history of violence de John Wagner et Vince Locke (2012 - Editions Delcourt)

Certains d'entre vous ont peut être vu le film de David Cronenberg avec Viggo Mortensen sorti sur nos écrans en 2005. Et bien ce film est inspiré d'un comics américain publié en 1997, mais de quoi s'agit-il exactement ?

L'histoire : Dans une petite bourgade des Etats-unis, 2 braqueurs sont abattus par Tom McKenna, qui devient une célébrité bien malgré lui, attirant l'attention des médias mais aussi de maffiosi qui le pensaient disparu. Ils croient reconnaitre, dans ce père de famille en apparence tranquille, le tueur qu'ils recherchent depuis 20 ans. Le lourd passé de Tom lui revient alors en pleine figure. Il doit faire face à un groupe de gangsters assoiffés de sang et de vengeance. Prêt à tout pour préserver sa famille, il réalise qu'on ne brise pas aussi aisément le cercle de la violence.

Ce qui m'a en premier frappé c'est le graphisme en noir et blanc et très abrupt de Vince Locke. Pas facile d'accès, l'histoire s'avère pourtant captivante de bout en bout. Nous sommes ici face à un polar à la noirceur sans pareil. L'auteur John Wagner développe ici une réflexion sur la violence et les conséquences qu'elle peut avoir sur l'homme.

Je remercie ici mon frère qui m'a fait découvrir ce choc de la BD et le recommande à tous les amateurs de polar.

A history of violence de John Wagner et Vince Locke (2012 - Editions Delcourt)

Voir les commentaires

Noé de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc (2012 - Editions Bombyx)

Noé de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc (2012 - Editions Bombyx)

Avec Noé nous sommes en présence d'un mignon petit jeu (les illustrations de Xavier Collette sont magnifiques) accessible à partir de 7 ans pour 2 à 5 joueurs et avec une durée de 30mn environ.

C'est le déluge, il est temps de faire monter les animaux à bord des embarcations faisant la navette avec la Grande arche qui les attend un peu plus loin au large. Mais la tâche n'est pas simple : Chaque embarcation ne peut embarquer qu'une masse limite, sous peine de chavirer, et il faut aussi prendre en compte le sexe des animaux.

Bref, pour sauver un maximum d'espèces, Noé fait appel à vous... Mais seul le plus méritant d'entre vous sera sauvé !

Ce jeu fait partie de mes coups de coeur de l'année car les règles sont très simples à assimiler, il est très beau et très fun. J'y rejoue très souvent et je dois vous avouer que ce jeu nous a permis à ma compagne et moi de tenir pendant des heures à l'aéroport de Vienne en avril dernier lorsque notre vol a été retardé....Merci Noé

En plus, le jeu se présente dans une petite boite en métal avec couvercle en 3D, ce qui le rend facilement transportable.

Quelques parties et vous serez conquis !

Pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric est très professionnel et offre des remises de 5% lorsque vous venez retirer votre commande sur place, du côté de Vincennes.

Noé est proposé au prix de 13,47€ ou 12,80€ sur place

Noé de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc (2012 - Editions Bombyx)

Voir les commentaires

Les hommes viennent de Mars, les femmes de Venus

Les hommes viennent de Mars, les femmes de Venus

Samedi soir dernier, j'ai passé un très agréable moment au théâtre du gymnase à Paris avec ce spectacle de Paul Dewandre. Ce spécialiste belge de la communication nous donne un véritable cours de 2h sur la relation homme-femme et tout cela avec un humour communicatif à tout le public. Il est important de signaler que ce show est basé sur le roman de John Gray, un écrivain américain.

Je recommande d'y aller un couple car il est très fréquent de se reconnaitre dans les différentes situations traitées lors du spectacle. J'y suis allé avec ma compagne et un autre couple d'amis et nous n'avons pas manqué de commenter tout cela à la sortie de la salle.

Paul Dewandre en est déjà à plus de 1200 représentations de ce spectacle, cela en dit beaucoup sur son succès, alors un conseil, foncez le voir, vous ne le regretterez pas !

Voir les commentaires