Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Millenium 4 (Ce qui ne me tues pas) de David Lagercrantz (2015 - Actes Sud)

Lorsque j'ai su que l'auteur de la biographie du footballeur Zlatan Ibrahimovic était chargé de faire revivre la saga Millenium initiée par le défunt Stieg Larsson, j'avais d'énormes craintes. Alors allaient-elles être confirmées ?

 

L'histoire : Elle est une hackeuse de génie. Une justicière impitoyable qui n’obéit qu’à ses propres lois. Il est journaliste d’investigation. Un reporter de la vieille école, persuadé qu’on peut changer le monde avec un article. La revue Millénium, c’est toute sa vie. 
 

Quand il apprend qu’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle détient peut-être des informations explosives sur les services de renseignements américains, Mikael Blomkvist se dit qu’il tient le scoop dont Millénium et sa carrière ont tant besoin. Au même moment, Lisbeth Salander tente de pénétrer les serveurs de la NSA…

 

Autant vous le dire tout de suite, j'ai beaucoup aimé ce 4e livre car le style de Lagercrantz est vraiment très proche de celui de Stieg Larsson et il parvient à nous tenir en haleine dès les premières pages avec différents histoires mêlant  des thématiques très actuelles comme l'intelligence artificielle, l'espionnage industriel, le piratage informatique. 

 

On retrouve nos personnages préférés que sont Lisbeth Salander, Mikael Blomvkist et Erika ainsi que des nouveaux que l'auteur s'attache à développer via des récits en parallèle vraiment très bien amenés. Nous avons encore ici un pavé de pas loin de 500 pages mais que j'ai dévoré en moins d'une semaine.

 

Désormais je n'attends plus qu'une chose, c'est de pouvoir lire le prochain tome qui est prévu pour le 07 septembre prochain et qui s'intitulera "La fille qui rendait coup pour coup".

 

Bonne lecture....
 

Voir les commentaires

Kingdomino de Bruno Cathala (2016 - Editions Blue Orange)

Kingdomino est un jeu de pose de tuiles et développement pour 2 à 4 joueurs qui se joue à partir de 8 ans pour des parties d'environ 15 mn. Dans Kingdomino, chaque joueur incarne un seigneur en quête de terres pour étendre son royaume.

Le royaume comptabilisant le plus de points l'emporte. Chaque royaume devra être circonscrit dans un carré de 5 x 5 (une tuile comprenant 2 carrés comme un domino) à partir d'une tuile neutre de départ ou se trouve notre joli château en 3D à notre couleur. Ce royaume est constitué de 6 différents types de terrains (champs de blé, lacs, montagnes, forêts, prairies, mines d'or).

 

Pour des parties de 3 ou 4 joueurs, chaque participant prend une tuile de départ, un roi de couleur (2 rois chacun pour les parties à 2 joueurs) et le château de la couleur correspondant. Toutes les tuiles sont mélangées et placées dans la boîte de jeu pour aller les piocher ensuite.

 

On sort de la boîte autant de tuiles que de joueurs autour de la table (pour les parties à 2 joueurs, 4 tuiles sont sorties). Ces tuiles portent un numéro sur leur verso, ce qui sera utile pour placer immédiatement les tuiles dans l'ordre croissant en partant de la boîte de jeu pour former une colonne de tuiles. Un des joueurs prend ensuite tous les rois dans sa main et les sort un par un. Le joueur dont c'est le roi qui a été tiré, le place en face de la tuile qu'il souhaite acquérir, ainsi de suite pour tous les autres rois du jeu. Lorsque tous les dominos ont été sélectionnés, on sort d'autres tuiles pour constituer une 2e colonne à côté de la 1ère.

 

Un aperçu du beau matériel du jeu

 

En commençant par la tuile du haut de la colonne, le joueur correspondant devra prendre la tuile et la connecter au reste de son royaume. Comme pour les dominos classiques, il faut qu'un des territoires visible sur la tuile corresponde au minimum à un autre territoire présent dans son royaume. La tuile de départ où se trouve le château du joueur est un territoire neutre donc acceptant tous types de terrains.

 

Si le joueur prend une tuile qu'il est impossible de connecter en suivant les règles de pose ci-dessus, il doit défausser la tuile en question. Le jeu se poursuit jusqu'à épuisement de la pioche de tuiles. On comptabilise le nombre de points que lui rapporte tous les domaines de son royaume. On entend par domaine, un groupe de cases connectées horizontalement ou verticalement du même type de terrain. Chaque domaine rapporte autant de points de prestige que son nombre de cases multiplié par le nombre de couronnes (présentes sur certaines tuiles) présentes sur le domaine. Celui ayant obtenu le plus grand score.

Le jeu bénéficie de magnifiques illustrations de Cyril Bouquet et s'adresse aussi bien aux petits qu'aux grands avec ce subtil choix de tuiles qui permet à celui ayant récupéré la tuile la moins intéressante lors d'un tour, d'être le 1er à choisir sa tuile dans la colonne suivante.

 

Ce jeu que je vous recommandais à Noël dernier ici vient de remporter cette semaine le prix le plus prestigieux du monde ludique à savoir le Spiel Des Jahres. Une juste récompense pour mon auteur de jeu préféré à qui l'on doit entre autres, Mr Jack, Mundus Novus, Mow, Noé, Oriya, Dice Town, Jamaica, Cyclades, Tomahawk, Le petit prince, Raptor, Abysse, Yamataï, 7 wonders Duel, Pocket madness.....etc.

 

Photo de la cérémonie du Spiel Des Jahres (source site Brunocathala.com)

 

Bruno a su trouver ici la parfaite alchimie entre jeu aux règles très simples mais avec comme toujours un brin de filouterie pour que cela puisse être apprécié aussi bien par les enfants que par les adultes. Cette récompense va sans aucun doute rendre le jeu plus visible, ce qui est franchement mérité. Le jeu est déjà un tel succès, qu'une extension "Queendomino" est prévu pour octobre prochain.

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 76 avenue de la République à Vincennes, alors allez y nombreux !

 

Kingdomino est disponible à 16,90€.

 

Ci-dessous l'explication vidéo par l'excellent Yahndrev

La vidéorègle de l'excellent Yahndrev

Voir les commentaires

Roger et Rafa : Pas de mots !

 

Les trois premiers tournois du grand chelem de cette année ont été remportés par Roger (Australie et Wimbledon) et Rafa (Roland Garros) comme à la belle époque de leurs plus grands duels.

Pour les fans de tennis comme moi, 2017 est une année exceptionnelle car ces deux joueurs que tout oppose d'un point de vue tennistique, sont revenus encore plus forts après une traversée du désert en 2016.

Car des points communs ils en ont, revenus de blessure après une longue interruption, ils se sont retrouvés à la surprise générale en finale de l'open d'Australie pour une finale en 5 sets de très haut niveau pour un 18e titre du grand chelem pour Federer et ensuite ils ont réussi leur plus grand défi de l'année.

 

 

Rafa a avait un défi de taille avec la décima à Roland et pour y arriver, il s'y est préparé en réalisant une saison de terre battue quasi parfaite avec 3 titres (Montecarlo, Barcelone et Madrid). Il remporte Roland Garros en ne perdant aucun set et en dominant ses adversaires de manière très autoritaire. Je regarde le tennis à la télévision depuis l'âge de 5 ans et j'ai assisté à la domination de Borg dans les années 70 et lorsqu'en 1981, j'ai vu Borg gagné le tournoi pour la 6e fois, tout le monde hallucinait de voir ça et on se disait que personne ne parviendrait à reproduire cet exploit. Et en 2017, Rafa le gagne pour la 10e fois !!!! Je ne suis pas fan du jeu de Rafa mais j'aime  assez le tennis pour apprécier et admirer ce qu'il accomplit, c'est énorme !

 

 

Roger lui, a décidé d'économiser son corps en faisant l'impasse sur toute la saison de terre battue, une décision qui n'a pas due être facile à prendre mais qui s'est avérée gagnante car Roger a gagné Halle et a ensuite enchaîné avec un 8e Wimbledon sans perdre un set, comme Rafa. Personne n'a gagné autant de Wimbledon que Federer qui porte son total de GC à 19 ! Ses larmes à la fin du match en voyant apparaître ses enfants dans la loge nous ramènent des années en arrière quand Roger confiait que l'un de ses plus grands rêves était que ses enfants puissent le voir gagner un GC. Voilà, c'est fait !

 

L'été canadien et américain promet de belles joutes entre ces deux légendes pour peut être récupérer la place de n°1 mondial et s'affronter en finale de l'US Open ? J'ai hâte.

Voir les commentaires

Tyler Cross - Vol.1 : Tyler Cross (2013) / Vol.2 : Angola (2015) de Fabien Nury et Brüno (Editions Dargaud)

Déjà associés en 2011 pour le superbe album "Atar Gull ou le destin d'un esclave modèle", le scénariste Fabien Nury et le dessinateur Brüno ont hissé le niveau pour ces deux albums mettant en avant un braqueur aux méthodes expéditives dans une Amérique des fifties.

 

 

Vol 1 - Tyler Cross : Tyler Cross vient de braquer 17 kilos d'héroïne pure appartenant à la Mafia. Il a 20 dollars en poche, un fusil à pompe, un Colt à la ceinture, et il est à pied, seul, au fin fond du Texas. Direction Black Rock, un bled paumé sous la coupe d'un magnat du pétrole et de ses fils. Le moins qu'on puisse dire, c'est que les péquenauds de Black Rock se souviendront longtemps du passage du gangster dans leur ville !

 

 

 

 

 

 

 

Vol 2 - Angola : Ce qui devait être un coup sans risque, garanti sur facture, se transforme en descente aux enfers pour Tyler Cross. Un enfer qui porte le doux nom d'« Angola », la plus grande prison de haute sécurité des États-Unis, entourée de marécages et écrasée par le soleil torride de Louisiane. Cerise sur le gâteau : le clan Scarfo a mis un contrat sur sa tête, et les Siciliens sont nombreux parmi les détenus... Si Tyler sort un jour de cet enfer carcéral, ce ne sera pas pour bonne conduite.

 

 

 

 

 

 

 

Avec ces deux albums, les auteurs nous livrent du polar comme on l'aime avec gangsters, femmes fatales, villes paumées, violence, sexe et trahisons. C'est comme les films de Tarantino mais en BD. Le style de Brüno parfaitement reconnaissable contribue fortement à nous immerger dans l'univers de Tyler Cross, un héros politiquement incorrect mais qui va vivre des aventures très jouissives et chargée en coolitude.

J'ai passé un excellent moment et vous recommande sans hésiter cette lecture très divertissante.

Voir les commentaires

Mes envies ciné de juillet 2017

Avec l'été arrivent les blockbusters qui vont nous divertir comme chaque année, mais pas que. Certains films de cette sélection constituent de belles curiosités qui peuvent s'avérer être de belles surprises. Trois réalisateurs majeurs sont à l'affiche en tout cas en ce mois de juillet pour notre plus grand plaisir.

 

Le Caire confidentiel (de Tarik Saleh avec Fares Fares, Tareq Abdalla - durée 1h50) : Le Caire, janvier 2011, quelques jours avant le début de la révolution. Une jeune chanteuse est assassinée dans une chambre d’un des grands hôtels de la ville. Noureddine, inspecteur revêche chargé de l’enquête, réalise au fil de ses investigations que les coupables pourraient bien être liés à la garde rapprochée du président Moubarak..sorti depuis le 05/07/2017.

 

Mon avis : Un thriller alléchant avec la révolution égyptienne en toile de fond. La bande annonce donne très envie.

 

 

 

 

Song to song (de Terrence Malick avec Ryan Gosling, Rooney Mara, Michael Fassbender - 2h09) : Une histoire d'amour moderne, sur la scène musicale d'Austin au Texas, deux couples - d'un côté Faye et le chanteur BV, et de l'autre un magnat de l'industrie musicale et une serveuse - voient leurs destins et leurs amours se mêler, alors que chacun cherche le succès dans cet univers rock'n'roll fait de séduction et de trahison...sortie prévue le 12/07/2017.

 

Mon avis : Chaque film de Malick porte un message profond illustré par des images qui restent gravés à jamais dans notre mémoire. Nul doute que celui-ci n'échappe pas à la règle.

 

 

 

 

 

Baby driver (d'Edgar Wright avec Ansel Elgort, Lily James, Jamie Foxx - durée 1h53) : Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu...sortie prévue le 19/07/2017.

 

Mon avis : Un film qui s'annonce avec un haut degré de coolitude. Quand Drive rencontre LalaLand.

 

 

Dunkerque (de Christopher Nolan avec Tom Hardy, Mark Rylance - durée 1h47) : Le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940...sortie prévue le 19/07/2017.

 

Mon avis : Je ne serai absolument pas objectif car je fonce voir chaque film de ce réalisateur qui réalise un sans faute dans sa carrière jusqu'à présent. 

 

 

 

 

Valérian et la cité des mille planètes (de Luc Besson avec Soko, Dane DeHaan - durée 2h16) : Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha - une métropole en constante expansion où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers...sortie prévue le 26/07/2017.

 

Mon avis : Porter à l'écran l'univers et l'esthétique de l'oeuvre de Christin et Mézières n'était pas une chose à priori aisée et Besson semble y être parvenu. La bande annonce est magnifique.

Bande annonce de Le Caire confidentiel de Tarik Saleh

Bande annonce de Song to song de Terrence Malick

Bande annonce de Baby driver d'Edgar Wright

Bande annonce de Dunkerque de Christopher Nolan

Bande annonce de Valérian et la cité des mille planètes de Luc Besson

Voir les commentaires

Paris Est Ludique 2017 : Le festival où l'on joue

Comme chaque année à cette période se tient le plus grand évènement ludique de région parisienne, à savoir le festival de jeux de société Paris Est Ludique. Déplacé depuis l'an dernier sur la pelouse de Reuilly, le festival a encore battu des record d'affluence cette année avec 16000, soit 3000 de plus que l'an dernier.

 

Ce succès prouve que de plus en plus de gens se sont mis à jouer et pour ma part je trouve que c'est une très bonne nouvelle en cette période du tous connectés. Cette année, le beau temps était au rendez-vous, les tables de jeux ne désemplissaient pas, les auteurs, illustrateurs, éditeurs et distributeurs étaient là pour mettre en avant leurs nouveautés, leurs titres phares dans des versions surdimensionnées vraiment attrayantes ou bien des titres non encore disponibles, dans des versions prototypes bien avancées.

 

River Dragons de Roberto Fraga en version surdimensionnée. Un jeu de programmation d'actions bien filou !

 

Parmi les titres qui suscitaient le plus de curiosités, il y avait Imaginarium de Bruno Cathala et Florian Sirieix à paraître chez Bombyx. Je n'ai pas pu y jouer mais j'ai observé un bout de partie et ce qui saute aux yeux c'est la qualité du matériel recréant un univers steampunk du plus bel effet. Nous sommes ici en présence d'un gros jeu de gestion et stratégie qui se joue de 2 à 5 joueurs pour des parties n'excédant pas 1h30.

 

Imaginarium de Bruno Cathala et Florian Sirieix à paraître en 2018 chez Bombyx

 

Parmi les extensions attendues, on pouvais jouer à celles de Splendor et Kingdomino.

 

Queendomino, une extension de l'excellent Kingdomino

 

Parmi les futurs jeux qui m'ont tapé dans leur oeil avant tout pour leur belle esthétique, il y avait Kimonos à paraître chez Superlude. Les illustrations de Naïade sont à tomber :

 

Le magnifique Kimonos illustré par Naïade

Pour ce qui concerne mon butin, 2 nouveautés et un jeu sorti en 2015. Deux jeux de défausse : Poule mouillée de David Parlette chez Piatnik, Hippy de Martin Nedergaard Andersen chez Helvetiq et enfin La glace et le ciel de Florent Tosacno, un jeu de cartes coopératif sur une thématique écologique très présente.

 

 

Voilà une belle édition qui comme chaque année a pu exister grâce à tous les bénévoles qui font un travail vraiment incroyable. Merci à Catherine, Sylvie et ses deux amies et à tous ceux avec qui j'ai pu jouer ou simplement discuter. Une petite pensée pour Yaël et Vincent qui m'ont fait découvrir ce festival en 2013 et qui n'ont pas pas pu être de la partie cette fois ci.

 

Voir les commentaires