Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes recommandations Jeux de société pour Noël 2020 - Jeux pour enfants

Comme chaque année à cette période, je vous propose une sélection de jeux de société sortis cette année et jouable par des enfants. J'ai fais en sort de ne sélectionner que des jeux où des adultes pourront s'amuser également en y jouant. Les jeux de cette catégorie sont depuis quelques années de très bonne qualité et je dois dire que l'on trouve vraiment de bonnes choses. Cette année la tendance pour les jeux d'investigation est évidente. Voici les 9 jeux de ma sélection.

 

Doudou de Xavier Violeau (Editions Oka Luda) : Voici un jeu coopératif jouable de 1 à 4 joueurs à partir de 3 ans et pour des parties de 5 mn. Le but du jeu est de deviner via un système de puzzle, ce qui se trouve sous une tuile tirée aléatoirement du jeu. Le matériel est très mignon et les parties sont très rapides pour pouvoir les enchaîner avec de très jeunes enfants. Prix 13,90€

 

 

Colorus de Lena & Günter Burkhardt (Editions Haba) : Pour 2 à 4 joueurs à partir de 4 ans pour des parties de 10mn environ. Voici l'un des premiers "roll & write" pour enfants, sauf qu'il faudrait plutôt dire "Roll & draw" car ici, il ne s'agit pas de cocher des cases mais de colorier des maisons, des fleurs, des arc en ciel,..etc. On lance des dés avec des faces de couleurs et le joueur actif devra choisir quelle couleur il va colorier sur son dessin. Le premier à avoir colorier son dessin complètement gagne la partie. Idéal pour l'apprentissage des couleurs et pour assimiler les chiffres, voici une boite qui allie coloriage et jeu. Prix 9,90€

 

Fabulia de Marie & Wilfried Fort (Editions Lifestyle Boardgames Ldt) : Pour 2 à 6 joueurs à partir de 5 ans pour des parties de 20 mn environ. Avec ce jeu, vos enfants et vous allez composer une histoire dont vous allez choisir les héros. Magnifique objet livre jeu, j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce jeu jouable selon 3 modes différents (coopératif, compétitif ou avec des tout petits). La mécanique centrale du jeu rappelle Dixit pour ceux qui connaissent. Prix 22,50€

 

Mia London et l'affaire des 625 fripouilles d'Antoine Bauza et Corentin Lebrat (Editions Scorpion masqué) : Pour 2 à 4 joueurs à partir de 5 ans et des parties de 10 mn environ. Voici un jeu d'enquête au matériel vraiment superbe et qui fera appel à des qualités d'observation, de mémoire et de concentration. Le but du jeu est de retrouver le coupable d'un méfait défini au début de la partie. Chaque fripouille est définie par 4 éléments (chapeau, lunettes, moustache, et noeud papillon) que l'on va faire défiler au travers de paquets de cartes. Chaque élément est présent deux fois sauf celui de la fripouille recherchés qui ne sort d'une fois. Les enquêteurs notent tous leurs indices dans leur carnet personnel pour ensuite être le premier à trouver le coupable. Prix 17,90€

 

 

Dragomino de Bruno Cathala, Marie & Wilfried Fort (Editions Blue Orange) : Pour 2 à 4 joueurs à partir de 5 ans et des parties de 15 mn environ. Nous sommes en présence ici d'une version de Kingdomino adaptées aux enfants. La mécanique de jeu est la même mais allégée de quelques contraintes de pose et évitant aux enfants de devoir faire des multiplications pour calculer leur score. Le matériel est très réussi et le plaisir sera partagé par les enfants et les adultes. Prix 17,90€

 

 

La maison des souris de Théo Rivière et Elodie Clément (Editions Gigamic) : Pour 2 à 6 joueurs à partir de 5 ans et des parties de 20 mn environ. Un autre de mes coups de coeur de cette année, déjà parce que le matériel est de toute beauté et que l'aspect observation et mémorisation en coopération est ici très bien exploité. Les joueurs ont 30 secondes pour regarder par les fenêtres de la maison des souris et repérer où sont les objets chapardés. Quand la lumière s'éteint, il faut être capable de répondre aux questions posées par le jeu. Les joueurs gagnent tous ensemble s'ils arrivent à marquer 12 points ou plus au bout de quatre manches. Prix 29,90€

 

Kraken attack d'Antoine & Esteban Bauza (Editions Loki) : Pour 1 à 4 joueurs à partir de 7 ans pour des parties de 25 mn environ. Première collaboration entre le grand Antoine Bauza et son fils Esteban. Encore un jeu coopératif au matériel très soigné qui donne envie de jouer avec ses enfants pour  combattre le kraken qui ne veut qu'une seule chose vous faire sombrer. Vous constituer un équipage de flibustiers qui grâce à leurs pouvoir vont tenter de repousser le kraken. Prix 24,90€

 

 

Détective Charlie de Théo Rivière (Editions Loki) : Pour 1 à 5 joueurs à partir de 7 ans et des parties de 25 mn environ. Encore un jeu coopératif d'enquêtes pour les plus petits qui essaieront de déduire avec l'aide des différents témoins, qui est le coupable de l'enquête jouée tout en surveillant le temps qui d'écoule inexorablement. Le matériel est vraiment attrayant, les illustrations vraiment choupi. Prix 17,90€

 

Spy club de Jason D.Kingsley & Randy Hoyt (Editions Renegade France et Origames) : Pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans pour des parties de 45 mn environ.Sans aucun doute l'un des meilleurs jeux sortis cette année. Le nom du jeu et l'illustration de la boîte pourrait faire penser à un jeu d'enquête mais il ne s'agit que de la thématique. Un mode campagne est présent permettant lui, de mener 5 enquêtes en fonction des éléments débloqués lors des parties. Le matériel est ici également superbe et je n'en entends que du bien partout.

 

 

Voilà, j'espère que vous trouverez parmi cette sélection des jeux qui pourront plaire à des enfants. En cette année si particulière, je ne saurai trop vous suggérer d'acheter ces jeux en boutique et non sur les sites de vente en ligne. Aidons nos commerçants de proximité qui ont souffert énormément de la crise liée à la pandémie.

 

Joyeux Noël à tous​​​​​​​.....

Un aperçu du jeu "Doudou" par les amis de Ludovox

Présentation de Fabulia par la pétillante Kaelawen

Présentation du jeu par la chaîne J'imagINES

Présentation de Dragomino par l'excellente chaîne Dés en mousse

Présentation du jeu par la sympathique Kaelawen

Présentation de Kraken attack par les amis de Ludovox

Présentation vidéo de Détective Charlie par les éditions Loki

Présentation de Spy club par les amis de Ludovox

Voir les commentaires

Josep (2020 - Aurel)

Vu juste avant la refermeture des cinémas, ce film d'animation est le premier film du dessinateur de presse Aurel (Le monde et le canard enchaîné) et promettait une belle leçon d'histoire, alors qu'en est-il ?

 

Le pitch : Février 1939. Submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature franquiste, le gouvernement français les parque dans des camps. Deux hommes séparés par les barbelés vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est dessinateur. De Barcelone à New York, l'histoire vraie de Josep Bartolí, combattant antifranquiste et artiste d'exception.

 

 

Ce film faisait partie de la sélection du dernier festival de Cannes et je dois dire que j'ai découvert un épisode d'histoire que je ne connaissais pas et qui m'a beaucoup ému. Le film est très dur par moment mais il nous réserve également des moments plus lumineux notamment en décrivant la relation d'amitié qui se tisse entre Josep et le gendarme français et la partie qui se déroule au Mexique.

 

 

Je ne connaissais pas Josep Bartoli et j'ai découvert un homme qui a vécu une vie hors du commun, incarcéré dans 7 camps en deux ans, il parvient à s'enfuir deux fois et est réarrêté et est envoyé dans un camps en Allemagne. Il saute d'un train et s'exile au Mexique où il rejoindra Frida Kahlo et Diego Rivera.

 

 

Une belle leçon d'histoire

Voir les commentaires

Tenet (2020 - Christopher Nolan)

Et voilà,ainsi s'achève mon avis sur Tenet. J'espère que cela vous aura donné envie et que vous serez nombreux à vous rendre en salle pour voir le dernier film du génial Christopher Nolan. Je pourrai m'amuser à rédiger cet article à l'envers à l'image du film qui utilise beaucoup cet effet mais je vais plutôt revenir à une structure classique.

 

Le pitch : Muni d'un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l'univers crépusculaire de l'espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s'agit pas d'un voyage dans le temps, mais d'un renversement temporel…

 

 

Virtuosité est le premier mot qui m'est venu à l'esprit à la sortie du dernier film de Nolan qui confirme selon moi qu'il est l'un des tous meilleurs réalisateurs en activité en nous proposant de grands moments de cinéma qui demandent aux spectateurs de s'investir pleinement pour en tirer le plus grand plaisir.

 

 

Nolan s'attaque ici à un genre nouveau dans sa filmographie, à savoir le film d'espionnage et je dois dire que cela lui va comme un gant. Mais il ne se contente pas uniquement de cela. On y retrouve le sujet de prédilection de l'auteur, la deconstruction du temps donnant lieu à des voyages dans le temps mêlés ici à l'entropie des objets (vous ne tirez pas la balle, vous la recevez), le tout que l'on pourrait résumer à une sorte d'inversion de toute chose, toute action. Ici je vous ai perdu et il est vrai que le film divise beaucoup car trop compliqué pour certains. Je pense surtout que la masse de films qui sortent ne nous a habitue plus à réfléchir et c'est bien dommage.

 

 

 

​​​​​​​Au delà de la compréhension exhaustive du film, je pense que l'on peut l'apprécier tout de même par ce qu'il nous fait ressentir. C'est la raison pour laquelle par exemple, j'admire le cinéma de David Lynch dont je ne comprends pas tout mais qui me procure un immense plaisir de spectateur. Le personnage incarné par l'actrice Clémence Poesy résume bien la chose lorsqu'elle dit au personnage principal "n'essayez pas de comprendre, ressentez les choses". On parvient tout de même à comprendre l'essentiel si on est bien concentré ou que l'on revoie le film. En tout cas, on ne s'y ennuie pas et les 2h30 de film passent très bien. Il offre des scènes d'actions très spectaculaires et les acteurs sont vraiment excellents avec une mention particulière à Robert Pattinson dont les derniers choix de rôles sont vraiment originaux.

 

 

Bref, foncez !

Voir les commentaires

Croc ! de Dave Chalker (2012 - Editions Bombyx)

Dans la game des jeux à boîtes metalliques tels que Noé, l'éditeur Bombyx nous présente Croc ! un jeu d'ambiance pour 3 à 6 joueurs à partir de 7 ans pour des parties de 20 mn environ.

 

Dans ce jeu, les joueurs incarnent des pirates qui sont passés par dessus bord suite à une mutinerie et qui essaient de rejoindre la plage à la nage. Poursuivis par un requin, un seul survivra et sera déclaré vainqueur.

 

Ce qui plait en premier lieu c'est le matériel, des figurines de pirates articulées dont les membres se détachent, une figurine de requin et un paquet de cartes. Chaque joueur choisit une des figurines et le deck de 6 cartes associé. Au début de la partie, les figurines sont placées couchées sur la table, les unes derrière les autres avec le requin derrière eux. Simultanément, chaque joueur choisit une carte secrètement. Lorsque tout le monde a choisit, tout le monde révèle sa carte. Selon l'ordre croissant des cartes, chaque joueur avance sa figurine en tête de file. Si des joueurs ont choisi la même valeur de carte, les joueurs ne bougent pas leur figurine. A la fin du mouvement, le requin croque un des membres de la figurine placée près de lui. En contre partie, le joueur place son joueur en tête de file et reprends toutes les cartes jouées car oui, toutes les cartes jouées restent face visible sur la table. Dès qu'un joueur perds deux bras et deux jambes, il est éliminé.

 

 

Un jeu malin et drôle au joli matériel qui plaira aux petits comme aux grands. Je remercie mon ami Vincent qui m'a fait connaître ce sympathique jeu.

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 73 rue de Fontenay à Vincennes, alors allez y nombreux ! Croc ! y est au prix de 13,50€.

Une description des règles en vidéo par les amis de Ludochrono

Voir les commentaires

Akira (1988 - Katsuhiro Otomo)

Lors de leur réouverture d'après confinement, les cinémas ont annoncé que faute de  films, il serait donné aux spectateurs de découvrir ou redécouvrir des films sur grand écran. Une liste de films avait été annoncée dont je vous parlais dans cet article mais d'autres titres sont venus s'ajouter au coeur de l'été et parmi ces titres, Akira qui ressort donc restauré 4K pour le plus grand bonheur des fans de la première heure mais aussi pour ceux qui n'ont jamais eu l'occasion de découvrir ce monument du cinéma.

 

 

Le picth : En juillet 1988, une mystérieuse explosion détruit Tokyo, déclenchant la troisième guerre mondiale. 31 ans plus tard, en 2019, Néo Tokyo, la mégalopole construite sur la baie de Tokyo a retrouvé sa prospérité d’antan et se prépare à l’évènement majeur des Jeux olympiques de 2020. 
Dans l'ombre, les choses sont moins réjouissantes, le chômage augmente et les actions des dissidents se multiplient, les citadins cherchent leur salut dans les cultes religieux et les drogues. Les plus jeunes se réunissent en gang rebelles et se défient dans d’interminables  courses de motos a travers la mégalopole. Au cours d’une de leurs échappées,  Kaneda et Tetsuo manquent d’écraser un enfant. Un enfant étrange, au visage de vieillard, appelé n ° 26 Kaneda et ses amis sont arrêtés par la police alors que n ° 26 et Tetsuo, blessé,  sont emmenés par l'armée.  Tetsuo est prisonnier d’un laboratoire et devient l’objet de tests ultrasecret qui le dotent de pouvoirs surnaturels.  C’est là qu’il apprend qui est AKIRA, ce garçon a la force incroyable a l’origine de la destruction de Tokyo, il y a 31 ans.

 

 

Alors que dire ? J'avais découvert Akira en VHS et le voir au cinéma a constitué sans aucun doute un plaisir immense pour moi et mon frère qui était avec moi. Je parle plus haut de monument de cinéma car pour moi, nous sommes au delà du manga, qui serait réducteur et priverait sans doute les plus réticents.

 

 

Situé dans un monde post-apocalyptique ultra-violent, Akira brasse des thèmes classiques de la science fiction moderne dans une oeuvre qui est un sommet de cyberpunk et fait penser à des films qui ont beaucoup inspiré l'auteur tels que Orange mécanique, Mad max ou Tron pour ne citer que ceux-ci.

 

 

Adapté du manga écrit par le réalisateur en 1982, il est à noter que les meilleurs animateurs japonais de l'époque ont participé au projet et que toutes les planches ont été créées manuellement sans aide d'ordinateur. Ce qui lorsque l'on voit le résultat à l'écran, nous laisse sans voix au vu d'une telle maîtrise.

 

 

Considéré à l'époque de sa sortie comme le maître étalon du cinéma d'animation, Akira reste encore 32 ans après comme une oeuvre d'une très grande qualité et qui fait preuve d'une modernité encore déconcertante, ce qui prouve à quel point l'auteur avait su se démarquer. Et pour la petite histoire, il est amusant de voir qu'Otomo avait déjà prévu les JO de Tokyo en 2020 et leur annulation...

Voir les commentaires

La commode aux tiroirs de couleurs (2020 - Olivia Ruiz)

On connait Olivia Ruiz comme la femme chocolat, chanteuse talentueuse et showwoman dynamique. Voici que l'on découvre un nouveau talent, celui d'écrivain et du talent elle en a énormément.

 

Le pitch : A la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite de l'intrigante commode qui a nourri tous ses fantasmes de petite fille. Le temps d'une nuit, elle va ouvrir ses dix tiroirs et dérouler le fil de la vie de Rita, sa grand-mère, dévoilant les secrets qui ont scellé le destin de quatre générations de femmes indomptables, entre Espagne et France, de la dictature franquiste à nos jours.

 

 

Voici un livre que j'ai beaucoup aimé car je suis tombé immédiatement sous le charme du personnage central du roman, la grand-mère Rita qui se livre sans retenue et dont la vie a été marquée de nombreux évènements, tant joyeux que dramatiques. Le livre nous livre le portrait de femmes fortes, parle de la famille, de l'exil, d'amour évidemment. C'est très bien écrit, le livre est très court (208 pages) ça se lit très vite et on passe un agréable moment. Que demander de plus ?

 

Je vous laisse une vidéo d'Olivia Ruiz parlant de son livre.

Voir les commentaires

Undone (2019 - Raphael Bob-Waksberg)

Il me semble que c'est la première fois dans l'histoire de ce blog que je parle d'une série et je dois dire que je ne suis pas peu fier de commencer avec cette mini-série d'animation qui compte 8 épisodes et qui est disponible sur Amazon Prime.

 

Le pitch : Alma, une jeune femme de 28 ans qui, après être sortie indemne d'un grave accident de voiture, découvre un nouveau rapport au temps. Son expérience lui donne la force de chercher à découvrir la vérité sur la mort de son père.

 

Avant toute chose je tiens à remercier ici Lola qui au travers de sa chaîne Youtube Le grand banquet m'a donné très envie de découvrir cette série.

 

L'accident de voiture à l'origine de tout

 

Avant de vous parler du fond, il est important de parler de la forme car ici, ce sont de vrais acteurs (Rosa Salazar, Bob Odenkirk) qui ont donné vie aux personnages dont les traits ont ensuite été recréés via la technique appelée rotoscopie. Cette technique a déjà été utilisée dans des films tels que A scanner darkly de Richard Linklater par exemple. Le rendu est vraiment stupéfiant.

 

Alma et son père

 

La série aborde avec énormément d'intelligence, de multiples thématiques telles que la famille, le deuil, la relation père-fille mais également la physique quantique et le voyage dans le temps au travers du personnage du père d'Alma. Le film montre également très bien la perte d'illusions d'une génération qui cherche un sens à sa vie. Le rêve et la réalité se confondent parfois pour nous perdre et nous faire nous questionner vis à vis des hallucinations d'Alma.

 

Alma et sa soeur

 

Undone est une oeuvre intelligente et originale comme on en voit peu de nos jours donc ne boudez pas ce plaisir svp.

Voir les commentaires

22/11/63 de Stephen King (2013 - Albin Michel)

J'aurai donc attendu ma 47e année pour livre mon premier roman de Stephen King. Il n'est jamais trop tard mais cela m'a donné très envie d'en découvrir d'autres car je ne vais pas vous le cacher,  ce 22/11/63 m'a énormément plu. Il s'agit d'une de mes deux lectures de l'été et il y a beaucoup à en dire.

 

Le pitch : Jake Epping, professeur d'anglais à Lisbon Falls, n'a pu refuser d'accéder à la requête d'un ami mourant : empêcher l'assassinat de Kennedy. Une fissure dans le temps va l'entraîner dans un fascinant voyage dans le passé, en 1958, l'époque d'Elvis et de JFK, des Plymouth Fury et des Everly Brothers, d'un taré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d'une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jake, un amour qui transgresse toutes les lois du temps.

 

 

Pasionnant, c'est le mot auquel je pense immédiatement après avoir refermé les 900 pages de ce roman fleuve qui mêle la petite histoire à la grande. Le voyage dans le temps, les boucles temporelles sont des thématiques classiques de la littérature qui sont ici teintées d'histoire d'amour, de faits historiques et d'un hommage à d'autres oeuvres de King comme Les évadés et ça entre autres.

 

 

On est sans cesse surpris par la tournure des évènements et on s'attache très vite au personnage principal. Le roman nous questionne également sur les conséquences que nos actes passés peuvent avoir dans le futur. A lire sans hésiter.Ci-dessous une interview de l'auteur concernant ce roman (sous-titres français dispos).

Voir les commentaires

Panic Lab de Dominique Ehrhard (2012 - Editions Gigamic)

Aujourd'hui je vous présente Panic Lab, un jeu pour 2 à 10 joueurs à partir de 8 ans pour des parties d'environ 20 mn. Des amibes se sont échappées et courent dans tous les sens, il faut vite les rattraper ! Les joueurs jouent tous ensemble et en même temps.

 

Lancez les 4 dés très spéciaux qui vous indiqueront quel laboratoire a laissé s’échapper l’Amibe et à quoi elle ressemble. Le premier qui désigne la bonne amibe gagne un point. Mais attention, ces petites bêtes ne se laissent pas attraper facilement: elles se cachent sous les grilles d’aération et peuvent subir des mutations !

 


Sang froid, sens de l’observation et rapidité sont les clefs d’un laboratoire bien ordonné. Voici le genre de jeux d'ambiance que j'affectionne particulièrement car très familial (et les enfants sont très doués pour ça) mais pas il n'est pas si simple de l'emporter. 

 

Le matériel du jeu

 

En tout cas ce sont des fous rires assurés autour de la table. Je remercie Amandine qui me l'a fait découvrir et qui se reconnaitra.

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 73 rue de Fontenay à Vincennes, alors allez y nombreux ! Panic Lab y est au prix de 13,90€.

Voir les commentaires

Light of my life (2020 - Casey Affleck)

Passé à la réalisation comme son frère Ben, Casey Affleck signe ici son deuxième film. Très différent du premier qui était un faux documentaire sur l'acteur Joaquin Phoenix, il change de genre ici en abordant le film d'anticipation pour quel résultat ?

 

Le pitch : Dans un futur proche où la population féminine a été éradiquée, un père tâche de protéger Rag, sa fille unique, miraculeusement épargnée. Dans ce monde brutal dominé par les instincts primaires, la survie passe par une stricte discipline, faite de fuite permanente et de subterfuges. Mais il le sait, son plus grand défi est ailleurs: alors que tout s'effondre, comment maintenir l'illusion d'un quotidien insouciant et préserver la complicité fusionnelle avec sa fille ?

 

 

Alors il est vrai qu'en lisant ce pitch on pense tout de suite au film La route de John Hillcoat sorti en 2009 et adapté de l'excellent roman éponyme de Cormack McCathy. Car oui, on y suit la survie d'un père et de son fils dans un monde post-apocalyptique mais là où le film de 2009 montre très bien ce qu'est devenu ce monde inhumain, le film d'Affleck traite plus de l'éducation qu'un père veuf veut transmettre à sa fille.

 

 

Cela donne lieu à des scènes d'une grande tendresse qui contrastent avec la violence du monde extérieur dont on ne sait pas grand chose finalement. Le film a un rythme assez lent et ne fera pas l'unanimité mais est une réussite de bout en bout selon moi.

 

 

Parmi ses réussites, l'actrice Anna Pniowski qui est vraiment excellente et Casey Affleck vraiment très juste dans ce rôle. La musique est belle et les scènes de flashback où l'on voit la maman sont vraiment réussies.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>