Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma sélection de jeux de société pour Noël 2018 - 3/4 - Jeux familiaux, jeux d'ambiance

Les jeux familiaux et d'ambiance ont pour énorme avantage de pouvoir être expliqué en 5 mn maximum et de donner lieu à des parties aux durées raisonnables. Ils contribuent à créer une très bonne  ambiance autour de la table et les éclats de rire sont souvent nombreux. Rien que pour ces quelques raisons, l'achat de certains des jeux qui suivent sera un bel investissement pour vos prochaines soirées.

 

When I dream de Chris Darsaklis (Editions Repos Prod) : Dans ce jeu pour 4 à 10 joueurs à partir de  8 ans et des parties de 30 mn environ, à chaque tour, un des joueurs autour de la table incarne un rêveur qui doit porter un masque sur les yeux. Les autres joueurs ont des rôles cachés et vont devoir faire deviner des mots au rêveur à partir d'indices. Seulement parmi les rôles cachés, il y en a qui vont aider le rêveur, d'autres qui vont essayer de l'induire en erreur et d'autres qui sont neutres. Selon le résultat et le rôle tenu par chacun, les joueurs vont marquer plus ou moins de points. Les carte sont magnifiques et l'expérience de jeu est originale. Prix conseillé : 26,90€.

 

Le très beau matériel du jeu

 

 

The mind de Wolfgang Warsch (Editions Oya) : Pour 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans et des parties de 15 mn environ. Ce jeu de cartes coopératif propose une nouvelle expérience de jeu puisqu'ici, les joueurs devront jouer toutes les cartes qu'ils ont en main au centre de la table dans l'ordre croissant mais sans rien se dire et sans faire de signes. Le jeu s'apprivoise petit à petit et devient très addictif. Vraiment une idée originale. Prix conseillé : 9,90€.

 

 

 

Les cartes de The mind

 

Cubirds de Stefan Alexander (Editions Catch up games) : Pour 2 à 5 joueurs à partir de 8 ans pour des parties de 20 mn environ. Voici le jeu sorti en 2018 auquel j'ai le plus joué (28 parties) car très malin et avec de belles illustrations d'oiseaux cubiques. c'est un jeu de collection de cartes avec deux manières de gagner : Récupérer 7 espèces d'oiseaux différents ou deux séries de 3 oiseaux identiques. Prix conseillé : 13,50€

 

Les règles expliquées en 3 temps

 

 

Just one de Ludovic Roudy et Bruno Sautter (Editions Repos Prod) : Ce jeu connu il y a quelque temps sous le nom de We are the word est un jeu de cartes d'ambiance pour 3 à 7 joueurs où un joueur devra deviner un mot à partir d'indices écrits par les autres joueurs sur des pupitres. Seulement l'originalité est que si plusieurs joueurs ont choisi le même indice, ces derniers sont éliminés et ne sont pas montré au joueur actif. Prix conseillé : 17,90€

 

 

 

 

Facile non ?

 

 

TTMC ? de Vincent Burger (Les Editions de base) : Un jeu qui se joue de 2 à 16  joueurs séparés en deux équipes et qui vont s'affronter en répondant à des questions sur différents thèmes, certains très improbables. Selon l'endroit où on se trouve sur le plateau (comme au trivial pursuit), l'équipe adverse tirera une carte de la catégorie concernée et dira "Tu te mets combien en ..." suivi du thème. L'équipe interrogée devra alors annoncer un chiffre compris entre 1 et 10. 1 étant la question la plus simple et 10 la plus ardue. En cas de bonne réponse l'équipe interrogée avanceras sur la plateau d'autant de cases que le chiffre annoncé plus tôt. Ce jeu fait l'unanimité partout et il passe et à chaque fois que j'y ai joué, d'autres personnes se sont jointes à l'une des équipes pour jouer. Prix conseillé : 33,90€.

 

Des cartes, rien que des cartes

 

L'explication des règles par le génial Yahndrev

Voir les commentaires

Ma sélection de jeux de société pour Noël 2018 - 2/4 - Jeux pour deux

Les jeux pour deux joueurs remportent un beau succès depuis plusieurs années et ils sont nombreux à être d'excellente qualité pour un plaisir au moins aussi grand que les jeux à plusieurs. Voici une sélection de 4 jeux sortis cette année qui devraient plaire au plus grand nombre d'entre vous. L'auteur Bruno Cathala compte deux jeux dans cette sélection et est un habitué mais inévitable car il est considéré comme une référence dans ce type de jeux.

 

Kiwara de Bruno Cathala (Ôz Editions) : Kiwara est la réédition d'un jeu de 2004 qui se nommait Drôles de zèbres mais qui ici met les joueurs à la tête d'un troupeau d'animaux au coeur de la savane représentée par le plateau de jeu constitué de 6 territoires aux surfaces variées. Sur le pourtour du plateau, il y a un totem que les joueurs déplaceront de 1, 2 ou 3 cases et qui indiquera au joueur suivant la ligne ou la colonne dans laquelle il pourra placer un de ses jetons représentant un animal. C'est un jeu de placement et de majorités très malin où chaque animal a une capacité spéciale qui viendra chambouler certaines configurations. Jouable à partir de 8 ans pour des parties de 30 mn environ.

 

Le matériel nous immerge dans la savane

 

Jurassic Snack de Bruno Cathala (Editions The flying games) : Encore Maître Cathala pour un jeu au matériel de toute beauté avec de belles figurines de dinosaures et un plateau représentant de vertes prairies. Dans ce jeu, il faut être le joueur qui fait manger le pus de feuilles à ces dinos ou bien utiliser des T.Rex pour éliminer tous les dingos adverses. A partir de 7 ans pour des parties de 15 mn environ.

 

 

Un matériel trop mignon

 

Kero de Prospero Hall (Editions Hurrican) : Voici un jeu de toute beauté grâce aux magnifiques illustrations de Pierô et au matériel très soigné qui nous immerge dans un univers à la Mad Max à la tête d'un clan qui est à la recherche de kérosène qui se fait de plus en plus rare. C'est un jeu de gestion de ressources, avec des cartes, des dés, des choix à faire pour optimiser au mieux ses points. Le jeu contient 2 camions contenant un sablier car certaines actions se font en temps limité. A partir de 9 ans pour des parties de 30 mn.

 

Un matériel pléthorique et magnifique (ça rime !)

 

Santorini de Gordon Hamilton (Editions Roxley games) : Sorti en France un an après sa sortie originale, voici selon moi le plus beau et le meilleur jeu à deux de cette année. Le matériel est de toute beauté pour un jeu stratégique aux règles simples mais avec une grande profondeur. Ici les joueurs incarnent des dieux qui vont aider les citoyens d'une île à construire le beau village de Santorin en Grèce. Le plateau est un quadrillage de 5 x 5 cases et les joueurs disposent de deux figurines et d'éléments de construction. Le but est d'être le premier à amener l'un de ses personnages au 3e niveau d'une construction. Le tour d'un joueur est constitué d'un déplacement sur l'une des cases adjacentes à sa position et la construction d'un élément d'habitation. La figurine ne peut monter que d'une case à la fois mais peut descendre d'autant de cases qu'il le souhaite. Une fois dominé le jeu de base, une version plus évoluée met en jeu des cartes Dieux avec des capacités spéciales. La boîte indique 2 à 4 joueurs mais c'est clairement un jeu pour deux.

 

Sans doute le meilleur et le plus beau jeu à deux de cette année

 

Voir les commentaires

Mes envies ciné de décembre 2018

Le mois de décembre est bien entamé et les films que j'ai repéré sont au nombre de six. Plusieurs films dont plusieurs ont pour point commun la famille, ce qui tombe assez bien en cette période de Noël.

 

Leto (de Kirill Serebrennikov avec Teo Yoo, Roman Bilyk - 2h06) : Leningrad. Un été du début des années 80. En amont de la Perestroïka, les disques de Lou Reed et de David Bowie s'échangent en contrebande, et une scène rock émerge. Mike et sa femme la belle Natacha rencontrent le jeune Viktor Tsoï. Entourés d’une nouvelle génération de musiciens, ils vont changer le cours du rock’n’roll en Union Soviétique...sorti depuis le 05/12/2018.

 

Mon avis : Un film subversif et très rock comme je les aime. Le récit d'une époque, d'un état d'esprit, d'un souffle de liberté.

 

Marche ou crève ( de Margaux Bonhomme avec Diane Rouxel, Jeanne Cohendy - 1h25) : Elisa, une adolescente fougueuse et passionnée, veut profiter de l’été de ses 17 ans sur les pentes escarpées du Vercors où elle a grandi. Mais sa mère quitte la maison et la laisse seule avec son père pour s’occuper de sa sœur handicapée. Une responsabilité de plus en plus lourde qui la fait basculer de l’amour à la haine, jusqu’à perdre pied...sorti depuis le 05/12/2018.

 

Mon avis : Un film qui traite du handicap,de la famille et du rôle de l'aînée qui assume une grande part de responsabilité car les parents ont renoncés. Un film qui je pense ne sera pas facile mais sujet à débat après la projection.

 

Une affaire de famille (d'Hirokazu Kore-Eda avec Lily Franky, Sakura Ando - 2h01) : Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets...sorti depuis le 12/12/2018.

 

Mon avis : Kore-Eda fidèle à sa thématique de la famille et ses dysfonctionnements mis en lumière toujours avec subtilité et émotion.

 

L'empereur de Paris (de Jean-François Richet avec Vincent Cassel, Olga Kurylenko - 1h50) : Sous le règne de Napoléon, François Vidocq, le seul homme à s'être échappé des plus grands bagnes du pays, est une légende des bas-fonds parisiens. Laissé pour mort après sa dernière évasion spectaculaire, l'ex-bagnard essaye de se faire oublier sous les traits d'un simple commerçant. Son passé le rattrape pourtant, et, après avoir été accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, il propose un marché au chef de la sûreté : il rejoint la police pour combattre la pègre, en échange de sa liberté. Malgré des résultats exceptionnels, il provoque l'hostilité de ses confrères policiers et la fureur de la pègre qui a mis sa tête à prix...sortie prévu le 19/12/2018.

 

Mon avis : Un film à grand spectacle, en costumes et avec le duo Richet-Cassel qui avait impressionné avec le dyptique Mesrine.

 

Wildfire - Une saison ardente (de Paul Dano avec Carey Milligan et Jake Gyllenhaal - 1h45) : Dans les années 60, Joe, un adolescent de 14 ans regarde, impuissant, ses parents s’éloigner l’un de l’autre. Leur séparation marquera la fin de son enfance...sortie prévue le 19/12/2018.

 

Mon avis : La bande annonce est de toute beauté. Film à la veine classique avec des interprètes au sommet de leur art pour la 1ère réalisation de l'acteur Paul Dano.

 

Miraï ma petite soeur (de Mamoru Hosoda - 1h38) : Kun est un petit garçon à l’enfance heureuse jusqu’à l’arrivée de Miraï, sa petite sœur. Jaloux de ce bébé qui monopolise l’attention de ses parents, il se replie peu à peu sur lui-même. Au fond de son jardin, où il se réfugie souvent, se trouve un arbre généalo-ma-gique. Soudain, Kun est propulsé dans un monde fantastique où vont se mêler passé et futur. Il rencontrera tour à tour ses proches à divers âges de leur vie : sa mère petite fille, son arrière grand-père dans sa trépidante jeunesse et sa petite sœur adolescente ! A travers ces aventures, Kun va découvrir sa propre histoire...sortie prévue le 26/12/2018.

 

Mon avis : Mamoru Hosoda est un génie de l'animation. Pour preuves il est responsable d'oeuvres comme "La traversée du temps", "Summer wars et plus près de nous "Le garçon et la bête".

Voir les commentaires

Ma sélection de jeux de société pour Noël 2018 - 1/4 - Jeux pour enfants

Comme chaque année à cette époque, voici mes recommandations de jeux pour Noël qui je l'espère constitueront de bonnes idées de cadeaux. Il est très difficile de se limiter au vu du nombre important de sorties annuelles dans ce secteur mais voici les 4 jeux retenus pour des enfants à partir de 3 ans.

 

 

Concept kids animaux d'Alain Rivulet et Gaëtan Beaujannot (Editions Repos Prod) : Sur le principe du sympathique jeu pour adultes qui consiste à faire deviner des mots à partir d'icônes présentes sur un plateau, voici une version où loin doit faire deviner des animaux à l'aide d'un plateau plus petit et des icônes plus explicites pour 2 à 12 enfants à partir de 4 ans et des parties d'environ 20 mn. Prix conseillé 22,50€.

 

 

 

Escargots...Prêts ? Partez de Wilfried et Marie Fort (Editions Haba) : Comme toujours avec Haba, le matériel est très joli et coloré et ici même la boîte de jeu métallique sert de plateau. Ce jeu de course d'escargots introduit dès l'âge de 5 ans une mécanique d'objectifs personnels secrets et de choix à faire pour faire progresser un escargot plutôt qu'un autre car ici les joueurs n'ont pas une couleur attitrée mais une combinaison de plusieurs couleurs correspondants aux couleurs des escargots qui leur feront scorer des points en fin de partie. Pour 2 à joueurs et des parties de 15 mn environ. Prix conseillé 21,90€.

 

 

Ma première aventure : En quête du dragon de Roméo Hennin (Editions Game Flow) : Cette année, une forte tendance s'est dégagée pour les "jeux de rôles" et ces aventures dont les joueurs sont les héros. Ici nous sommes en présence d'un beau livre aux pages cartonnées où l'enfant choisit un des héros et se lance dans une aventure qui va le mettre en face de choix qui auront une incidence plus ou moins positive sur l'histoire. En plus de faire lire l'enfant, cela permet de passer en tant que parent un moment agréable et complice avec son petit. Pour 1 à 2 joueurs à partir de 3 ans et des parties de 15 mn. Prix conseillé 17€.

 

 

Zombie kids évolution d'Annick Lobet (Editions Scorpion Masqué) : Voici sans aucun doute le jeux le plus original et jouissif de ma sélection car il s'agit d'un jeu coopératif pour 2 à 4 joueurs à partir de 7 ans pour des parties de 15 mn environ où les joueurs doivent repousser des zombies dans une école. A chaque tour on lance un dé pour savoir dans quelle pièce de l'école apparaît le zombie. Le joueur a droit à un déplacement et peut repousser 1 ou 2 zombies. S'il arrive sur un portail où se trouve un autre joueur, il lui tape dans la main et pose un cadenas. Dès que les 4 portails sont scellés, les joueurs l'emportent. S'il n'y a plus assez de Zombies pour alimenter le lieu, la partie est perdue. Mais là où c'est fort, c'est qu'au fur et à mesure que les missions sont accomplies, il y a des enveloppes à ouvrir et qui contiennent du matériel pour poursuivre la découverte du jeu et augmenter le niveau de difficulté. Prix conseillé 17,90€

 

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 73 rue de Fontenay à Vincennes, alors allez y nombreux !

Voir les commentaires

Bohemian Rhapsody (2018 - Bryan Singer)

La deuxième tentative aura été la bonne pour voir ce biopic qui en est à plus de 3 millions d'entrées sur le territoire français. Queen est sans doute le groupe que je regrette le plus de ne pas avoir vu en concert et ce film de Bryan Singer n'a fait qu'accentuer ces regrets.

 

Le pitch : Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

 

 

Le film rend un bel hommage à l'un des meilleurs groupes de rock britanniques de ces 40 dernières années qui a toujours su se renouveler pour ne jamais stagner et ne pas être prévisibles et surtout innover et ne jamais être là où on l'attendais.

 

 

Ce goût du défi permanent a atteint son apogée en 1975 lorsque Freddie Mercury a l'idée d'enregistrer une chanson opéra-rock complètement dingue et à l'originalité inégalée dans l'histoire du rock. Je vous renvoie à l'article que j'avais écris il y a 6 ans sur cette ouvert majeure.

 

Le film porté par un Rami Malek vraiment excellent retrace surtout le destin d'un génie car c'est ce qu'était Freddie Mercury considéré comme l'un des meilleurs chanteurs du XXe siècle. On y découvre dans ce film son amour avec Mary Austin qui demeurera sa grande amie malgré le fait que Freddie révèle son homosexualité. Les excès de la célébrité, sa séparation avec le groupe jusqu'à leur réconciliation et leur performance inoubliable au concert live Aid en 1985 saluée comme la meilleure de tous les temps.

 

 

Fan absolu de Queen, je ne suis pas du tout objectif en écrivant cet article mais comment l'être avec un tel Groupe. Le film permettra peut être à de nombreuses personnes de découvrir l'histoire de groupe hors du commun.

Voir les commentaires

Amanda (2018 - Mikhaël Hers)

Il me tardait d'assister à une nouvelle étape de l'évolution de Vincent Lacoste que j'avais beaucoup apprécié dans Hippocrate et plus près de nous Victoria. Et bien je trouve qu'il continue à progresser et est vraiment à l'aise dans des rôles dramatiques.

 

Le pitch : Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa sœur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda.

 

La 1ère demie heure du film montre une belle complicité fraternelle

 

Je sors à l'instant de la salle de cinéma et je peux vous dire que je suis enchanté par ce film qui est très touchant et fort en émotions. La 1ère demie-heure est vraiment un condensé de bonheur pour David, sa soeur et la petite Amanda et cela en plein été à Paris dont on redécouvre certains quartiers de l'est de la capitale.

 

Beau moment partagé entre David et sa nièce Amanda

 

Le film traite de plusieurs sujets de manière très intelligente et en empathie totale avec les personnages : la relation fraternelle, le terrorisme et ses traumatismes, le deuil, la perte de l'insouciance et le passage difficile à l'âge adulte.

 

Vincent Lacoste dans l'un de ses plus beaux rôles

 

L'actrice qui donne son nom au film, Isaure Multrier est vraiment craquante, Vincent Lacoste est attachant et touchant dans ce rôle de même que tous les acteurs secondaires qui apportent tous leur contribution à ce petit bijou de film que je vous encourage à aller voir de toute urgence.

Voir les commentaires

Carmen - Restaurant et salon (78000 - Versailles)

 

Ouvert depuis 2017 à Versailles dans le quartier Saint Louis, ce petit restaurant et salon de thé intimiste sait allier qualité, raffinement et gourmandise. 

 

 

 

 

La salle est très épurée, le style très sobre mais la table gagne déjà un bon point : nappes en coton d'Egypte, verres en cristal, vaisselle en porcelaine et dernier détail qui a son importance, un petit pot avec une belle rose rouge.

 

 

Au niveau du menu, le chef Patrick Eyroi s'approvisionne exclusivement de produits frais du marché Notre-Dame et tout est fait maison. Les saveurs explosent littéralement en bouche et sont un pur ravissement pour le palais.

 

Le délicieux ceviche

 

Ceviche de daurade à la tahitienne, risotto aux noix de saint Jacques, volailles,  dessert aux fruits rouges, dessert au chocolat...

 

Dessert gourmand aux fruits rouges

 

Deux menus sont proposés : un à 58€ et l'autre à 64€ selon la faim de chacun. Tout y est délicieux, le lieu est très agréable et le service est soigné. L'après midi l'établissement fait office de salon de thé : voici vraiment une adresse à découvrir à Versailles.

 

Pour les amoureux du chocolat

 

Carmen Restaurant et salon - 11 rue Saint Honoré - 78000 Versailles

Site web : https://www.restaurant-carmen-versailles.fr

Page Facebook : https://www.facebook.com/airdevacances/

 

Voir les commentaires

Mes envies ciné de novembre 2018

Après un mois d'octobre riche en sorties de qualité, novembre s'annonce néanmoins intéressant avec pour moi 5 films qui sortent du lot et qui proviennent de divers horizons.

 

Kursk (de Thomas Vinterberg avec M.Schonaerts, L.Seydoux, C.Firth - durée : 1h57) : KURSK relate le naufrage du sous-marin nucléaire russe K-141 Koursk, survenu en mer de Barents le 12 août 2000. Tandis qu’à bord du navire endommagé, vingt-trois marins se battent pour survivre, au sol, leurs familles luttent désespérément contre les blocages bureaucratiques qui ne cessent de compromettre l’espoir de les sauver...sorti depuis le 07/11/2018.

 

Mon avis : Un film catastrophe avec un contexte politique fort et des acteurs qui semblent très convaincants.

 

The spy gone north (de Yoon Jong-Bin avec JM.Hwang, SM.Lee - durée : 2h21) : Séoul, 1993. Un ancien officier est engagé par les services secrets sud-coréens sous le nom de code "Black Venus". Chargé de collecter des informations sur le programme nucléaire en Corée du Nord, il infiltre un groupe de dignitaires de Pyongyang et réussi progressivement à gagner la confiance du Parti. Opérant dorénavant en autonomie complète au coeur du pays le plus secret et le plus dangereux au monde, l’espion "Black Venus" devient un pion dans les tractations politiques entre les gouvernements des deux Corées. Mais ce qu’il découvre risque de mettre en péril sa mission et ce pourquoi il a tout sacrifié...sorti depuis le 07/11/2018.

Mon avis : La bande annonce est une promesse de polar à fort suspense et action qui donne très envie.

 

Millenium : Ce qui ne me tue pas (de Fede Alvarez avec C.Foy, S.Gudnason - durée : 1h56) : Frans Balder, éminent chercheur suédois en intelligence artificielle fait appel à Lisbeth Salander afin de récupérer un logiciel qu'il a créé et permettant de prendre le contrôle d'armes nucléaires. Mais la NSA ainsi qu'un groupe de terroristes mené par Jan Holster sont également sur la piste du logiciel. Traquée, Lisbeth va faire appel à son ami le journaliste Mikael Blomkvist qu'elle n'a pas vu depuis 3 ans...sortie prévue le 14/11/2018.

 

Mon avis : En juillet 2017, je vous avais dis tout le bien que je pensais du roman de David Lagercrantz et le film s'annonce tout aussi haletant que le livre.

 

Amanda (de Mikhaël Hers avec V.Lacoste, I.Multrier - 1h47) : Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa sœur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda...sortie prévue le 21/11/2018.

 

Mon avis : Un film émouvant avec un questionnement sur le deuil, l'éducation, les responsabilités. Le rôle de la maturité pour Vincent Lacoste.

 

Les veuves (de Steve McQueen avec V.Davis et M.Rodriguez - durée : 2h10) : Chicago, de nos jours. Quatre femmes qui ne se connaissent pas. Leurs maris viennent de mourir lors d’un braquage qui a mal tourné, les laissant avec une lourde dette à rembourser. Elles n'ont rien en commun mais décident d’unir leurs forces pour terminer ce que leurs époux avaient commencé. Et prendre leur propre destin en main…sortie prévue le 28/11/2018.

 

Mon avis : Après avoir réalisé des films dramatiques très marquants tels que sont Hunger, Shame et 12 years a slave, le réalisateur britannique se lance dans le film de braquage avec le même talent.

Voir les commentaires

Zombicide de Nicolas Raoult, Jean-Baptiste Lullien et Raphaël Guiton (2012 - Editions Guillotine Games & Cool Mini or not)

Zombicide est un jeu de plateau coopératif pour 1 à 6 joueurs d'au moins 13 ans et des parties entre 1h et 2h selon les scénarios joués. Dans ce jeu , les joueurs incarnent des survivants aux profils aussi variés que policier, serveuse, un bureaucrate, une goth, etc...qui doivent survivre à des invasions de zombies au sein d'une ville.

 

 

 

Avec Zombicide, j'aborde un nouveau genre de jeu de société qui est communément nommé Améritrash. Ce type de jeux se caractérise par une thématique très présente, de la bagarre et des mécaniques très souvent basée sur des jets de dés.

 

Les figurines du jeu

 

La première chose qui frappe les esprits avec Zombicide c'est le matériel constitué de :

  • 9 grandes dalles en carton recto-verso présentant une partie du décor de rue ou d'intérieur de bâtiment qui seront utilisées pour joueur un scénario,
  • six figurines de survivants avec leur plateau individuel associé et de nombreuses figurines de zombies qui sont de 4 sortes (walkers, runners, fassis et une abomination),
  • de nombreux jetons en cartons représentant des entrées de zombies, des voitures, des objectifs,...etc
  • de nombreuses cartes représentant des menaces zombies, des armes, des vivres, ....
Le plateau d'un des scénario du jeu

Le livret de règle est très complet et vient avec 10 scénarios à accomplir tous ensemble en coopération. Un tour de jeux fait jouer tous les personnages survivants et ensuite on passe aux actions des zombies. Les actions consistent en se déplacer, fouiller dans une pièce vide, attaquer des zombies à distance ou en mêlée, récupérer un objectif, réorganiser son inventaire, utiliser une voiture, etc... Plus on tue de zombie, et plus on acquiert de l'expérience et des actions supplémentaires mais le nombre de zombies à envahir le plateau augmente également en conséquence.

L'expérience de jeu est vraiment immersive, les choix  sont parfois compliqués mais le plaisir est vraiment au rendez vous. Ce jeu a occupé de nombreux dimanches après midi avec mes amis et le plaisir est toujours intact. Le succès a été immédiat et plusieurs extensions sont sorties (Toxic city mall, Prison outbreak, Rue Morgue, Black plague).

 

Le matériel de Toxic city mal qui est excellent également

 

Comme d'habitude, pour l'achat de vos jeux de société, je vous recommande de les acheter sur le site http://www.ludifolie.com qui propose des prix défiant toute concurrence car en dessous des prix du marché. Son responsable, Eric et son équipe sont très professionnels et sont de véritables passionnés qui sauront très bien vous conseiller à la boutique située au 73 rue de Fontenay à Vincennes, alors allez y nombreux !

 

 

Zombicide est au prix de 81,22€.

Un résumé des règles par l'excellent Yahndrev (la 2e partie est disponible sur sa chaine Youtube)

Voir les commentaires

Capharnaüm (2018 - Nadine Labaki)

Ce mois de novembre est décidément de qualité cinématographiquement parlant avec un 3e film et encore un sans faute dans un registre bien différent des deux précédents dont je vous ai parlé ce mois ci.

 

Capharnaüm avait reçu une belle ovation lors de sa projection à Cannes en mai dernier et a obtenu le prix du jury et je dois dire que c'est bien mérité !

 

 

 

Le pitch : À l'intérieur d'un tribunal, Zain, un garçon de 12 ans, est présenté devant le juge. À la question : " Pourquoi attaquez-vous vos parents en justice ? ", Zain lui répond : " Pour m'avoir donné la vie ! ". Capharnaüm retrace l'incroyable parcours de cet enfant en quête d'identité et qui se rebelle contre la vie qu'on cherche à lui imposer.

 

 

Ce film est un vrai coup de poing dans le ventre de par son sujet (l'enfance maltraitée), ses images qui vous restent en mémoire longtemps après la projection, et le regard de ce petit garçon Zain qui traduit toute la détresse d'un peuple, les Syriens et ses difficultés à exister hors de ses frontières (le Liban), de se nourrir au quotidien, d'éduquer leurs enfants et de s'en occuper.

 

 

On est proches du documentaire, la violence du quotidien est parfois insupportable mais elle fait partie de la vie de ces personnes et de ce que souhaite dénoncer la réalisatrice libanaise à travers son film.

 

 

Les personnes qui sont filmées y compris le jeune garçon protagoniste principal du film ne sont pas des acteurs professionnels et ont vécu des situations similaires à ceux des personnages.

 

 

La musique du film est vraiment superbe et accompagne merveilleusement bien les images et ce garçon de 12 ans qui assume toute la responsabilité que les adultes refusent de porter et qui se montre d'un courage sans bornes.

Si vous aimez les films qui questionnent, qui heurtent et qui vous monter une réalité pas toujours rose, ce film est à voir ABSOLUMENT.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>