Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wadjda (2012 - Haifaa Al Mansour avec Waad Mohammed )

Wadjda (2012 - Haifaa Al Mansour avec Waad Mohammed )

Wadjda est l'une des plus belles surprises de ce début d'année. Il s'agit là du premier film réalisé par une femme en Arabie Saoudite, pays où il n'y a aucun écran de cinéma : une belle performance.

L'histoire : Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles.

Ce film met en pleine lumière cette société islamique où la femme tient une place minoritaire, est privée de droits et est ignorée dans la généalogie de la famille. La scène où l'héroïne du film découvre cette réalité face à l'arbre généalogique est à mes yeux, l'une des plus dures du film.

La présence de la religion annihile tout (musique, vélo, photos, magazines, beauté,...) et pèse énormément sur les frêles épaules de la jeune Wadjda très bien interprétée par l'actrice Waad Mohammed, absolument formidable.

Le machisme dominant, le poids de la religion et de l'éducation sont vus au travers des yeux de l'enfance et c'est fait avec une grande finesse. Un film qui fait réfléchir et parler après la projection, très recommandable.

Wadjda écoute de la musique américaine et porte des baskets bravant les interdits

Wadjda écoute de la musique américaine et porte des baskets bravant les interdits

Wadjda et son compagnon de jeu

Wadjda et son compagnon de jeu

La bande annonce de ce beau film