Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Citizen Kane (1941 - Orson Welles)

Disponible sur Netflix depuis vendredi dernier, je suis impatient de voir le nouveau film de David Fincher "Mank" qui narre le processus d'écriture de Citizen Kane par le scénariste Herman J.Mankiewickz. Dans cette optique, je me suis enfin décidé à découvrir le film que l'on présente souvent comme le meilleur film de l'histoire du cinéma. Ce film, il est dans ma dvdthèque depuis de nombreuses années mais je me suis retenu comme si je me refusais de voir le film ultime. Je me disais sûrement inconsciemment que je devais voir d'autres films avant de mériter celui-ci. Idiot me direz vous ? Peut être ou pas.

 

L'histoire : A la mort du milliardaire Charles Foster Kane, un grand magnat de la presse, Thompson, un reporter, enquête sur sa vie. Les contacts qu’il prend avec ses proches lui font découvrir un personnage gigantesque, mégalomane, égoïste et solitaire.

 

 

Coupons court tout de suite au suspense, c'est un excellent film, l'oeuvre d'un créateur surdoué qui à 25 ans a réalisé un film immense par sa réalisation qui est d'une ingéniosité sans commune mesure pour cette époque là. L'utilisation de focales donnant lieu à plusieurs profondeurs de champs qui permet de composer des plans fourmillant de détails. Des mouvements de caméra jamais vus jusque là avec de nombreux plans séquence et travellings vraiment vertigineux. Welles joue également avec les proportions et angles de vue pour montrer l'opulence et la grandiloquence du palais du protagoniste notamment.

 

 

Mais plus que l'esthétique, c'est la mise en scène et le scénario qui est vraiment remarquable. Le film nous dévoile petit à petit par l'intermédiaire des différents témoignages recueillis, des pièces du puzzle qui reconstituent la vie de cet homme si puissant. L'ascension et la chute est vraiment passionnante à suivre de bout en bout.

 

 

Les acteurs sont vraiment très justes et ce film qui n'a finalement eu "que" l'Oscar 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :