Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Josep (2020 - Aurel)

Vu juste avant la refermeture des cinémas, ce film d'animation est le premier film du dessinateur de presse Aurel (Le monde et le canard enchaîné) et promettait une belle leçon d'histoire, alors qu'en est-il ?

 

Le pitch : Février 1939. Submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature franquiste, le gouvernement français les parque dans des camps. Deux hommes séparés par les barbelés vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est dessinateur. De Barcelone à New York, l'histoire vraie de Josep Bartolí, combattant antifranquiste et artiste d'exception.

 

 

Ce film faisait partie de la sélection du dernier festival de Cannes et je dois dire que j'ai découvert un épisode d'histoire que je ne connaissais pas et qui m'a beaucoup ému. Le film est très dur par moment mais il nous réserve également des moments plus lumineux notamment en décrivant la relation d'amitié qui se tisse entre Josep et le gendarme français et la partie qui se déroule au Mexique.

 

 

Je ne connaissais pas Josep Bartoli et j'ai découvert un homme qui a vécu une vie hors du commun, incarcéré dans 7 camps en deux ans, il parvient à s'enfuir deux fois et est réarrêté et est envoyé dans un camps en Allemagne. Il saute d'un train et s'exile au Mexique où il rejoindra Frida Kahlo et Diego Rivera.

 

 

Une belle leçon d'histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :