Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Né d'aucune femme de Franck Bouysse (2019 - La manufacture de livres)

J'ai lu ce livre il y a plusieurs mois désormais sur les conseils d'Odile Wynn qui présente souvent ses coups de coeur à La librairie café La suite et j'avais tout de suite été emballé par son enthousiasme face au livre et savait qu'elle n'aimait pas les histoires consensuelles. 

 

Le pitch : "Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
— Et alors, qu'y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
— Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
— De quoi parlez-vous ?
— Les cahiers… Ceux de Rose."
Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin. 

 

Autant vous le dire tout de suite : Je n'ai pas lu quelque chose d'aussi fort depuis bien longtemps et qui vous reste en mémoire des mois après sa lecture. Il s'agit d'un conte cruel mais écrit avec beaucoup de poésie et des mots de toute beauté. C'est ce que j'appelle un livre coup de poing car il vous touche au plus profond de vous même. Je pense tout de même qu'il faut choisir le bon moment pour le lire et être bien disposé.

 

 

En effet, l'auteur sonde ici la noirceur de l'âme humaine avec l'histoire de Rose, de son père et sa relation avec un homme qui fait penser aux ogres des contes que l'on a lu étant plus jeune. Chaque page tournée réserve son lot de surprises et de moments forts.

 

En tout cas, il ne laissera personne indifférent et surtout pas les libraires qui lui ont décerné leur prix annuel l'année dernière. Je vous laisse un extrait vidéo du passage de Franck Bouysse à La Grande librairie qui devrait finir de vous convaincre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :