Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A star is born (2018 - Bradley Cooper)

A star is born est le 3e remake du film du même nom sorti en 1937 et il s'agit du 1er film de Bradley Cooper en tant que réalisateur et je dois dire que pour moi il s'agit d'une vraie réussite.

 

Le pitch : Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu'ils tombent follement amoureux l'un de l'autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d'elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin…

 

 

Bon, je ne vais pas vous le cacher, l'histoire est assez conventionnelle et ne réserve que très peu de surprises, mais ce n'est pas le plus important. Ce qui m'a le plus impressionné ce sont les performances musicales livrées par Bradley Cooper et Lady Gaga. Si cette dernière est chanteuse de métier, ce n'est évidemment pas le cas de l'acteur qui a pris des cours de chant, de piano et de guitare pendant des mois pour parvenir à un résultat tout simplement bluffant. J'ai également redécouvert la voix de Lady Gaga que l'on a l'occasion d'apprécier sans aucun artifice. Accompagnée d'un piano ou d'une guitare, la chanteuse donne vraiment le meilleur d'elle même. Toutes les scènes de concert que l'on voit dans le film ont été tournées dans les conditions réelles du live, sans aucun playback.

 

 

Le film aborde les aspects les plus commerciaux de l'industrie du disque au travers de la volonté de transformation de sa star par le producteur toujours avide de succès et de recettes. Quelque chose d'assez autobiographique selon l'interprète Lady Gaga. On y voit également la rançon de la gloire, les sacrifices, les excès que cela peut engendrer si on n'est pas bien entouré.

 

 

Beaucoup d'émotions pour un très beau film et des acteurs au diapason de cette histoire qui ne cesse de se répéter au fil des versions mais qui procure toujours un grand plaisir au spectateur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :