Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le photographe d'Emmanuel Guibert, Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier (2003 à 2006 - Editions Dupuis)

Le photographe d'Emmanuel Guibert, Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier (2003 à 2006 - Editions Dupuis)

Il y a quelques mois, j'ai lu une trilogie qui m'a bouleversé tant d'un point de vue du récit que du point de vue du choix esthétique effectué par ses auteurs.

L'histoire : En 1986, le photographe Didier Lefèvre rejoint une mission de Médecins sans frontières en Afghanistan, alors en guerre contre l'Union soviétique, pour acheminer une aide médicale à travers les montagnes. C'est ce long périple, jalonné de rencontres et de dangers, que nous racontent Didier Lefèvre et Emmanuel Guibert, sur la trame du reportage photographique réalisé sur place par Didier Lefèvre.

​En guise d'introduction au tome 1, le dessinateur Emmanuel Guibert écrit ceci : "Quand un reporter photographe rentre de mission dans un pays en guerre, il ramène des centaines de photos et autant d'anecdotes. Sur ces centaines de photos, quelques dizaines sont tirées, quatre ou cinq sont vendues à la presse, et le reste, sous forme de planches-contact, échoue dans des boîtes. Le photographe, s'il aime raconter, raconte les anecdotes à ses proches. Puis le temps passe, d'autres missions, d'autres photos et d'autres anecdotes chassent les premières, et la mémoire, elle aussi, les met en boîte. Voilà comment s'endorment les histoires. Le nombre de belles histoires au bois dormant est infini. La bande dessinée est un des moyens de les réveiller. J'ai cent raisons d'aimer Didier Lefèvre. L'une d'elles, c'est qu'il est bon photographe. Une autre, c'est qu'il raconte bien les histoires. Dès les premières fois où je l'ai entendu, planches-contact à l'appui, me raconter un de ses reportages, j'ai voulu qu'on fasse un livre tous les deux. La bande dessinée intervient pour faire entendre la voix de Didier, combler les vides entre les photos et raconter ce qui se passe quand Didier, pour une raison ou une autre, n'a pas pu photographier."

Ce livre est à la croisée de la BD et du photo reportage. Les planches sont constituées de dessins mais également des propres photos de Didier Lefèvre qui est bien sûr l'auteur du récit qu'il a vécu, c'est à dire une formidable expérience humaine qui aura bouleversé sa vie.

Je ressens beaucoup d'émotion en écrivant cet article car les images et les situations vécues par tous ces personnages sont encore bien présentes dans mon esprit. Les 3 tomes de la BD relatent précisément la vie au quotidien des médecins partis là-bas dans des conditions difficiles, la vie des populations et de ces gens en danger permanent pendant cette période. Les conversations entre français et afghans sur la religion, la guerre, la famille, .... sont plus que d'actualité car elles prônent à comprendre les différences, à accepter la tolérance. Le tome 3 est accompagné d'un DVD avec des images parfois dures, tournées pendant la mission.

Une très belle oeuvre à découvrir d'urgence et une pensée pour ce photographe Didier Lefèvre décédé brutalement d'une crise cardiaque en 2007 et à l'origine de ce merveilleux projet.

Extrait d'une planche montrant l'alternance de dessins et e photos

Extrait d'une planche montrant l'alternance de dessins et e photos

Autre exemple de planche de cette formidable BD

Autre exemple de planche de cette formidable BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :