Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sorties ciné de la rentrée 2014

Sorties ciné de la rentrée 2014

Septembre et octobre nous réservent leur lot de films pour tous les goûts mais qui ont en commun d'être de bons moments de cinéma.

Sin city "J'ai tué pour elle" (de R.Rodriguez et F.Miller avec J.Alba, M.Rourke, B.Willis - 1h42): Dans une ville où la justice est impuissante, les plus désespérés réclament vengeance, et les criminels les plus impitoyables sont poursuivis par des milices.
Marv se demande comment il a fait pour échouer au milieu d'un tas de cadavres. Johnny, jeune joueur sûr de lui, débarque à Sin City et ose affronter la plus redoutable crapule de la ville, le sénateur Roark. Dwight McCarthy vit son ultime face-à-face avec Ava Lord, la femme de ses rêves, mais aussi de ses cauchemars. De son côté, Nancy Callahan est dévastée par le suicide de John Hartigan qui, par son geste, a cherché à la protéger. Enragée et brisée par le chagrin, elle n'aspire plus qu'à assouvir sa soif de vengeance. Elle pourra compter sur Marv… Tous vont se retrouver au célèbre Kadie's Club Pecos de Sin City…sorti depuis le 17/09/2014.

Mon avis : Le 1er film a été un choc cinématographique et a permis de faire connaître le talent de Frank Miller dont la BD a été restituée de manière très fidèle. Même si les critiques sont moins élogieuses pour ce second volet, la bande annonce fait vraiment envie.

Still the water (de N.Kawase avec N.Murakami, J.Yoshinaga - 1h59): Sur l'île d'Amami, les habitants vivent en harmonie avec la nature, ils pensent qu'un dieu habite chaque arbre, chaque pierre et chaque plante. Un soir d'été, Kaito, découvre le corps d¹un homme flottant dans la mer, sa jeune amie Kyoko va l'aider à percer ce mystère. Ensemble, ils apprennent à devenir adulte et découvrent les cycles de la vie, de la mort et de l'amour…sorti depuis le 01/10/2014.

Mon avis: Histoire d'amitié liée à la beauté de la nature. De nombreux observateurs, cela ressemble à du Terrence Malick avec les sentiments en plus. Les images sont en tout cas sublimes.

Gone girl (de D.Fincher avec B.Affleck, R.Pike, NP.Harris - 2h25): A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?…sorti depuis le 15/10/2014.

Mon avis: David Fincher est selon moi, l'un des seuls réalisateurs en activité pouvant se targuer d'un sans faute artistique dans sa carrière. Si je vous dis qu'il est l'auteur de "Seven", "The game", "Fight club", "The social Network", cela devrait suffire à convaincre n'importe qui. Ce film instaure dès le début une atmosphère pesante très réussie. S'il ne devait y avoir s'un seul film à voir en octobre, ce serait sans aucun doute celui-ci.

Le sel de la terre (de W.Wenders & J.Ribeiro Salgado - documentaire 1h50): Depuis quarante ans, le photographe Sebastião Salgado parcourt les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Alors qu’il a témoigné des événements majeurs qui ont marqué notre histoire récente : conflits internationaux, famine, exode… Il se lance à présent à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses, à la rencontre d’une faune et d’une flore sauvages dans un gigantesque projet photographique, hommage à la beauté de la planète. Sa vie et son travail nous sont révélés par les regards croisés de son fils, Juliano, qui l’a accompagné dans ses derniers périples et de Wim Wenders, lui-même photographe…sorti depuis le 15/10/2014.

Mon avis: Une fois n'est pas coutume, un documentaire fait partie de la sélection car Salgado est sans aucun doute l'un des photographes contemporain les plus talentueux. Ce qu'il parvient à capter avec son appareil est tout bonnement prodigieux.

Magic in the moonlight (de W.Allen avec C.Firth, E.Stone - 1h38): Le prestidigitateur chinois Wei Ling Soo est le plus célèbre magicien de son époque, mais rares sont ceux à savoir qu’il s’agit en réalité du nom de scène de Stanley Crawford : cet Anglais arrogant et grognon ne supporte pas les soi-disant médiums qui prétendent prédire l’avenir. Se laissant convaincre par son fidèle ami Howard Burkan, Stanley se rend chez les Catledge qui possèdent une somptueuse propriété sur la Côte d’Azur et se fait passer pour un homme d’affaires, du nom de Stanley Taplinger, dans le but de démasquer la jeune et ravissante Sophie Baker, une prétendue médium, qui y séjourne avec sa mère…sortie prévue le 22/10/2014.

Mon avis: Autant le précédent film de Woody Allen ne me tentait pas du tout autant celui-ci me semble être une bonne comédie autour de la magie, de la supercherie et servi par des acteurs au diapason.

Et (beaucoup) plus si affinités (de M.Dowse avec D.Radcliffe et Z.Kazan - 1h42): En se rendant à une soirée organisée par son meilleur ami, Wallace ne se doute pas qu’une rencontre va bouleverser sa vie. Son attirance pour Chantry a tout du coup de foudre. Une complicité immédiate s’installe avec cette jeune femme pétillante et à l’humour ravageur. Toutefois, il subsiste un petit obstacle aux prémices de cette belle histoire : Chantry est déjà en couple avec un dénommé Ben ! Elle propose donc à Wallace de sceller un tout autre pacte : devenir amis, et rien de plus. Au fil du temps, leur complicité ne fait que grandir et Wallace se retrouve vite confronté à un vrai dilemme : doit-il s’en tenir à sa promesse ? Faire en sorte que Chantry quitte Ben ? Faire semblant de se satisfaire de cette situation bancale ou bien tenter de la conquérir, au risque de la perdre ? Leur relation amicale va être mise à rude épreuve : mais un homme et une femme peuvent-ils réellement être amis ?…sortie prévue le 29/10/2014.

Mon avis: Un peu de légèreté dans ce calendrier de sorties avec une comédie romantique rafraîchisante de la trempe de 500 jours ensemble avec un Daniel Radcliffe qui continue d'étonner.

Sin city - J'ai tué pour elle de Robert Rodriguez et Frank Miller

Still the water de Naomi Kawase

Gone girl de David Fincher

Le sel de la terre de Wim Wenders & Juliano Ribeiro Salgado

Magic in the moonlight de Woody Allen

Et (beaucoup) plus si affinités de Michael Dowse